Archives pour la catégorie (1997) Affaire Kripten

Youtube /!\ Les réseaux satano-pédophiles, par Gilbert Abas, ancien officier des RG

Share Button

1ère Partie:

 


1)
J’ai une question qui me vient à l’esprit: pourquoi un officier de police des RG en est arrivé à s’intéresser à la violence des sectes satanistes et à écrire un livre: « Qui veut encore tuer le Christ? »

Suite ...

Pedopolis /!\ Trash – Fresque PedoSatanicus – Que savez vous réellement de vos élites ?

Share Button

Pedosatanicus

Amidlisa, Zandvoort, Coral, Kripten, Mamounia, Abrasax, Affaire Vincent… 

Que savez vous réellement de vos élites?

Attention – Image difficile

Suite ...

L'Humanité Incroyable, donc faux ?

Share Button
Ce n’est pas la première fois que des adultes ou des mineurs affirment avoir participé ou assisté à des viols collectifs d’enfants qui s’achevaient par leur mise à mort. Aucune enquête digne de se nom n’a été menée pour vérifier le bien-fondé de ces déclarations, en fonction d’un dogme effarant : c’est incroyable, donc c’est de l’affabulation. Sans se demander, par exemple, comment des mineurs très jeunes pouvaient inventer des scènes (et pourquoi l’auraient-ils fait ?) qui ressemblent fort à ce que nous savons des messes noires. Voici quelques extraits de témoignages qui sont restés méprisés par la justice. Nous avons simplement changé les prénoms de ceux qui ont voulu briser le silence : Fabrice, cinq ans, évoque les cérémonies auxquelles son père l’emmenait :Question :  » Y avait-il d’autres enfants dans ces réunions ?  »  » Oui.  »  » Et quel âge avaient-ils ?  »  » Oh, je sais pas, moi. De deux jusqu’à quinze ans, parce qu’à quinze ans, ils les tuaient. Ah, j’ai oublié de dire cette partie. Un jour, ils m’avaient montré un enfant qui était mort, qui avait quinze ans, et il était dans un genre de truc que tu mets dans les cimetières, tu sais, ce genre de boîte que tu mets les gens dedans, tu fermes la boîte et tu les mets dans le cimetière.  »  » Et est-ce que tu connaissais cet enfant ?  »  » Non, mais après, ils m’ont dit quand tu auras quinze ans ce sera pareil pour toi.  »  » Est-ce qu’ils t’ont dit pourquoi ?  »  » Non, mais j’ai compris pourquoi. Parce qu’ils tuent chaque enfant juste qu’ils ont quinze ans, parce qu’après il y a un drôle de truc qui est ? ? ? ? ? ?.  »  » Combien d’adultes étaient dans ces réunions, à peu près ?  »  » · peu près, j’sais pas, moi. Y en a dans les quinzaine, vingtaine, douzaine ou onzaine. « …  » J’avais pas parlé (à ma mère) parce qu’ils avaient dit qu’ils allaient me tuer si je parle.  »  » Ça t’a fait peur, quand ils t’ont dit ça ?  »  » Oui. Et C. m’avait attaché pour que M. puisse me taper.  »  » Est-ce que M. t’a tapé ?  »  » Oui, et l’électricité aussi  »  » Où est-ce qu’il t’a tapé ?  »  » Sur la tête . »Malgré les nombreux certificats médicaux qui attestent des violences subies par Fabrice, un jugement imposera un droit de visite au père. Condamnée à de la prison ferme pour non-présentation d’enfant, la mère a fui avec son fils à l’étranger.

Autre affaire. Paul, douze ans, dénonce plusieurs membres de sa famille agissant au sein d’un groupe sectaire, de tendance sataniste :  » Ma marraine est entrée avec un bébé de quelques mois et elle l’a donné au grand-père. Le grand père a fait passer le bébé et il m’a donné un grand couteau avec des signes comme des lettres en bâton. Il m’a pris la main et il dirigea le couteau vers le bébé et on a tué le bébé. Il a récupéré le sang et nous l’avons bu un à un. Le grand-père m’a emmené dans l’ancienne maison de sa mère. Il a posé le bébé sur le lavabo en pierre et a repris le même couteau qu’il avait pris pour la cérémonie du sacrifice, il a récupéré une fois encore le sang et a commencé à découper l’enfant. ».

Suite ...

A2 Pédo-satanisme: Témoignage de Samir Aouchiche – Affaire Kripten

Share Button

Témoignage de Samir Aouchiche à la télévision Française (A2), 6 Mars 1997

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xxb43x_affaire-kripten-samir-aouchiche-au-jt-en-1997-archive-ina_news?search_algo=2[/dailymotion]

Suite ...

La Nouvelle Gazette Alliance Kripten: Messes noires et orgies sexuelles en Belgique et sous la Gare Saint Lazare ?

Share Button

Titre d’origine: « Messes noires et orgies sexuelles? »

Le témoignage de Samir, 23 ans: «J’ai participé à des rites sataniques pédophiles dans la région de Charleroi à l’âge de 11 ans.»
Samir, 23 ans, a été entrainé dans une secte satanique française, l’«Alliance Kripten» à l’âge de 11 ans. Pendant 9 ans, il a été vendu, violé, battu et torturé par des pervers lors de cérémonies sataniques. Il affirme avoir été emmené à deux orgies pédophiles en Belgique, à Charleroi et à Forchie-la-Marche.
C’est le quotidien français «Le Parisien» qui a publié le témoignage de ce jeune Français d’origine algérienne. Samir avait 11 ans lorsqu’il a rencontré un certain Bruno B. à la Foire du Trône en 1985. Ce dernier qui se faisait appeler «Ondathom» a proposé à Samir et à ses copains, une bande de gamins désoeuvrés et livrés à eux-même, de participer à des jeux de rôles. Il a distribué à une quinzaine de garçons mineurs d’âge des cartes d’adhésion à l’«Alliance Kripten- Planète Uranus». Un ticket d’entrée pour l’enfer…
Jeux pervers
En fait de rôle, celui réservé au jeune beur était celui de la victime sacrifiée aux jeux pervers des adultes de la secte. Au cours de rites sataniques, Samir a été violé, battu, fouetté et brûlé au vitriol sur les cuisses, le ventre et les bras. Pendant des années, Samir a été obligé de participer à des cérémonies sataniques dans les sous-sols de la gare Saint-Lazare, sous les menaces de mort à l’encontre de sa famille. Les adultes, aussi nombreux que les enfants, étaient revêtus d’aubes noires ornées d’un triangle mauve. Les cérémonies dégénéraient systématiquement en orgies sexuelles.
Pendant 9 ans, Bruno B. et deux complices ont obligé Samir à se prostituer avec les clients qu’ils lui présentaient. Bruno B. aurait été condamné en 1988 à 17 mois de prison pour attentat aux moeurs sur mineur. Bien que d’autres membres de l’«Alliance Kripten» aient été inquiétés et que les renseignements généraux se soient intéressés de près aux activités de cette secte satanique, le réseau a poursuivi ses activités.
Samir affirme avoir été emmené deux fois en Belgique pour des cérémonies sataniques, à Charleroi fin 1988 et à Forchies-la- Marche fin 1992. Bien qu’il ait été drogué, il se souvient d’une grande maison blanche avec un grand jardin et des murs intérieurs tapissés de mauve. Une vingtaine d’adultes belges et français et une dizaine d’enfants ont participé à ces messes noires qui ont dégénéré en orgies sexuelles. Certains enfants étaient accompagnés de leurs parents. Selon ce témoin, la plupart des adultes, bien que déguisés, agissaient à visages découvert. Samir affirme avoir assisté au viol d’une petite fille. Selon lui, deux enfants ne sont jamais revenus de cet enfer. On a dit aux autres gamins qu’ils étaient partis directement pour Uranus.
La secte toujours active?
Samir n’a réussi a échapper à l’influence de l’Alliance qu’en 1994. Il est persuadé que la secte est toujours active sous la forme d’une association installée dans le Val de Marne. Terrorisé et caché dans le Sud-Ouest, le jeune homme, aujourd’hui âgé de 23 ans, a trouvé le courage de déposer plainte contre ses tortionnaires parce qu’il est persuadé que d’autres enfants subissent encore actuellement le même calvaire que lui. Son avocat, Me Jean-Paul Baduel a déposé une plainte contre X pour viol, violences et actes de barbarie et proxénétisme, vendredi devant le Tribunal de Grande Instance de Paris. «J’ai fait procéder à une expertise médicale qui prouve que les blessures de mon client ne résultent pas d’accidents domestiques. Les cicatrices laissées par les brûlures à l’acide forment des dessins cabalistiques», explique Me Baduel. Ce dernier est persuadé que Samir est sincère et a réellement subi les sévices d’une atrocité insoutenable qu’il dénonce aujourd’hui.
L’enquête qui démarre en France rejoindra peut-être celle en cours au parquet de Neufchâteau sur Marc Dutroux.
E.Ma.

Suite ...

Livre / Bruno Fouchereau Samir Aouchiche – L’Enfant sacrifié à Satan

Share Button

livre-enfant-sacrifie-a-satan

Enquête réalisée par Bruno Fouchereau

Samir Aouchiche… un gamin de onze ans de banlieue… sa mère est alcoolique, ses frères n’en ont rien à fou*** de lui et il s’ennuie… on lui propose un bonheur total, il rencontre des gens formidables et aisés qui lui promettent monts et merveilles… seulement… dans cette triste société, tout se paie. C’est ainsi qu’au nom de Smir Karo, guerrier de l’Alliance Kripten, il est torturé, prostitué, harcelé… il assiste à des rituels sadiques de véritable perversion sexuelle passant par la torture et la drogue… il sombre petit à petit jusqu’à ne plus se souvenir du jeune Samir qu’il était. Le Samir peu aisé et gentil a été nié pour faire place au Smir puissant, supérieur, violent le jour et pleurant la nuit… il ne parle plus, il crie la nuit, ses cauchemars sont ignobles et sans fin… jusqu’au jour où une main se tend. Willy Marceau, jeune homosexuel d’environ dix-neuf ans. C’est un coup de foudre et Samir renaît au fil du temps et se laisse bercer par cette nouvelle idylle qui lui donne l’espoir de s’en sortir… mais il ne peut rien dire. Sinon, les dirigeants de la secte tueront Willy et entraîneront un des frères de Samir dans ce réseau de prostitution enfantine planétaire (USA, Grande-Bretagne, France, Belgique, Algérie, …). Alors, il se tait. Jusqu’à ce que Willy mène son enquête pour comprendre les raisons de ces sanglots qu’il perçoit la nuit et contre lesquels il ne peut rien faire…

Suite ...