Archives pour la catégorie (1984) Affaire du petit Grégory

(Wikistrike) Affaire Grégory: Le juge Lambert se suicide, valise et passeport prêts pour un départ le lendemain en Egypte

Share Button

Le juge Lambert s’est-il réellement suicidé ? La lettre d’adieu est-elle un montage grossier ? Peu de médias en parlent, mais l’ancien juge d’instruction en charge de l’affaire Grégory avait décidé de quitter la France en compagnie de sa femme direction l’Egypte, départ prévu le lendemain de sa mort avec un étrange sac plastique entourant sa tête noué avec une cravate. Pourquoi aurait-il décidé de chambouler ses plans ? Pourquoi abandonner sa femme ? Il est est mort de la même manière que l’un de ses personnages du livre « Témoins à charge ».

Suite ...

Meta Tv Serge Garde est invité sur la Libre Antenne de Meta TV

Share Button

Partie 1:

Serge Garde – Retour à Outreau ou l’histoire d’un scandale judiciaire

Serge Garde journaliste d’investigation  retraité de l’humanité a écrit plusieurs ouvrages sur les affaires qu’il a traité au cours de sa carrière.

Suite ...

France Tv Info Affaire Grégory : le juge d’instruction disculpe Bernard Laroche, tué par le père de la victime

Share Button

Trente ans après les faits, le meurtre du petit Grégory n’est toujours pas élucidé. Le juge d’instruction de l’époque se dit convaincu de l’innocence de Bernard Laroche, accusé à tort et tué par le père de la victime.

Suite ...

Reportage France 2, Faites entrer l'accusé L’assassinat du petit Grégory

Share Button

Faites entrer l’accusé

Saison n°3 – Épisode n°1

Diffusé les 10 juillet 2003, 22 janvier 2006 et 10 février 2009

Le 16 octobre 1984, un enfant de 4 ans, Grégory, était jeté pieds et poings liés dans une rivière, à Lépanges, dans les Vosges. Un mystérieux correspondant anonyme revendiquait alors ce crime commis par vengeance. L’énigme allait passionner l’opinion et déchaîner les médias. Deux interprétations allaient se disputer la faveur des journalistes, à défaut de celle de la justice : l’assassin serait l’oncle de l’enfant ou la mère elle-même, Christine Villemin. Au bout du compte, si l’on fait abstraction du drame vécu par les parents – mais le peut-on vraiment ? -, l’affaire Grégory restera dans la mémoire comme une forme moderne de procès en sorcellerie et un cas exemplaire de surenchère médiatique. Gros plan, plus de vingt ans après les faits.

Suite ...