Archives pour la catégorie Adrenochrome

(БНТ (télé nationale Bulgare)) La drogue satanique ADRENOCHROME à la Une des télés bulgares suite à un accident de voiture

Share Button

Contexte : Un journaliste et animateur TV bulgare, Milen Tsvetkov,  est mort dans un accident de voiture le 19 avril 2020. Le chauffeur responsable Christian Nikolov était drogué, et parmi ses passagers se trouvait le fils du député Lachezar Ivanov.

Suite ...

(Thread Twitter @CowgirlCas22) /!\ Le Viol Rituel, le Sacrifice d’Enfants et l’utilisation de l’Adrénochrome sont-ils une Théorie du Complot ?

Share Button
/!\ Avertissement : cet article est extrêmement violent /!\ 

1 – D’après un article de Shad Olson, auparavant relégué bien au-delà de la sensibilité et de la compréhension du grand public.

ETVW-9LWkAETVd8

2 – Une sécrétion endocrinienne humaine naturelle devient le centre d’attention des gens qui s’éveillent à l’élargissement du scandale Jeffrey Epstein et au réalignement tectonique de la perception humaine qui se cache sous la surface de cette procédure judiciaire et de ses sous-entendus sur

Suite ...

(Alexandre Lebreton & Robert Steele) ADRÉNOCHROME et consommation du sang jeune chargé d’endorphines : Fontaine de Jouvence des élites ?

Share Button

(Delorca.over-blog) Spéculations autour de l’Adrénochrome, des EpiPen et d’Hillary Clinton

Share Button

Voici une affaire qui agite beaucoup le Web américain : une possible politique de grande envergure pour rendre les gens dépendants à l’adrénochrome.

Suite ...

(MaxiSciences) Une start-up controversée propose de transfuser du sang jeune pour vivre plus longtemps

Share Button

Une start-up répondant au nom d’Ambrosia Medical propose un service pour le moins inattendu à ses clients : la transfusion de sang de jeunes adultes. Selon son fondateur, le but serait de rallonger l’espérance de vie et guérir les maladies.

Suite ...

(Opnminded) Adrénochrome : La drogue Illuminati existe-elle vraiment ?

Share Button

Une drogue puissante et mystérieuse… ou pas !

L’Adrénochrome est un composé d’adrénaline qui a fait l’objet de plusieurs études dans les années 1950 et 1960 et plusieurs hypothèses sont nées à ce sujet. Certains pensent qu’il est issu d’un rituel satanique, d’autres parlent d’un composé pour schizophrènes qui procure des effets hallucinogènes hors norme, d’autres pensent qu’il est tout simplement issu d’une drogue fictive présente dans le film Las Vegas Parano. Et puis il y a le documentaire « Adrénochrome »  qui nous fait part de cette substance mystérieuse et de son utilisation chez la société secrète des Illuminatis

Suite ...

(ITNJ) Robert Steele (Ex-CIA) – Commission Judiciaire sur le Trafic d’Enfants et la Pédocriminalité

Share Button

(Steemit) Mystique Antique: l’Adrénochrome et ses liens avec le sacrifice Humain… Pedogate / Pizzagate / Pinkygate

Share Button

Suite à une conversation sur le Truth Channel sur PAL (https://discord.gg/tXVHxPR), avec @ r0nd0n et @ v4vapid, j’ai décidé de faire un post sur Adrenochrome. Et l’importance de cette substance, passée et présente et l’importance de son utilisation pour ces pédocriminels.

Suite ...

(Dailymail) La famille royale britannique a consommé de la chair humaine (mais ne vous inquiétez pas c’était il y a 300 ans…)

Share Button

Ils ont longtemps été connus pour leur amour des banquets somptueux et des riches recettes. Mais ce qui est moins connu, c’est que la famille royale britannique avait également un penchant pour la chair humaine.
Un nouveau livre sur le cannibalisme médicinal a révélé que peut-être aussi récemment que la fin du 18ème siècle la royauté britannique ingérait des morceaux de corps humain.
L’auteur ajoute que ce n’était pas une pratique réservée aux monarques, mais que cette dernière était répandue parmi les gens aisés en Europe.

Suite ...

(Extrait du film "Las Vegas Parano" 1998) Adrénochrome : Scène culte du film « Las Vegas Parano »

Share Button

(Journal of Orthomolecular Medicine, Vol. 5, no 1, 1990) L’Hypothèse Adrénochrome et la Psychiatrie (et la Schizophrénie)

Share Button

hdr4

A. Hoffer, MD Ph.D. et H. Osmond, MD

Publié pour la première fois dans Journal of Orthomolecular Medicine, Vol. 5, no 1, 1990

Traduction Google

Introduction

L’hypothèse adrénochrome de la schizophrénie (Hoffer, Osmond et Smythies, 1954), a été stimulée par les travaux d’Osmond et Smythies (1952) qui se sont concentrés sur les dérivés méthylés de l’adrénaline en tant que possibles schizophrénogènes en dogènes. Ils ont montré que l’expérience qui a suivi l’ingestion de la mescaline était à bien des égards similaire à l’expérience induite par la schizophrénie chez des personnes normales. Cela a attiré l’attention sur les dérivés de l’adrénaline (et de toutes les amines sym-pathomimétiques et de leurs précurseurs) comme facteurs étiologiques. Cependant, en 1952, très peu de ces composés avaient été étudiés. Avec nos ressources, nous avons été contraints de limiter nos études à un seul dérivé, l’adrénochrome, un dérivé oxydé et coloré de l’adrénaline. La chimie était si peu connue qu’il n’était pas surprenant que les chimistes aient conclu, à tort, qu’elle était intrinsèquement instable et difficile à étudier. Nous avons consacré une grande partie de nos recherches chimiques à cette substance intéressante. En conséquence, sous la direction du Dr R. Heacock (1959, 1965), un énorme corpus de données a été recueilli et publié détaillant la chimie de l’adrénochrome, sa synthèse, son métabolisme, sa conversion en d’autres produits et ses réactions avec des substances comme l’acide ascorbique.

Suite ...

(The Journal of mental science) L’adrénochrome comme cause de la schizophrénie: étude de certaines déductions de cette hypothèse

Share Button

The Journal of mental science 1955

Publié en ligne par Cambridge University Press: 08 Février 2018

EXTRAITS :

1. En acceptant les vues de Hoffer, Osmond et Smythies, selon lesquelles l’adrénochrome ou une substance apparentée est la cause de la schizophrénie, en tant qu’hypothèse de travail, les déductions ont été faites qu’une population de schizophrènes devrait contenir un excès de types profondément pigmentés et une carence de personnes allergiques.

Suite ...