Archives pour la catégorie Enfant qui tue

(Livre / Alexandre Lebreton) MK – Abus Rituels Et Contrôle Mental – Outils de domination de la « Religion sans nom »

Share Button

perf6.000x9.000.inddPour la première fois dans le monde francophone, un livre tente d’explorer les sujets complexes que sont les abus rituels traumatiques et le contrôle mental qui en découle. Il s’agit ici d’approfondir la lourde question de la pédocriminalité élitiste, aussi appelée le pédo-satanisme.

Suite ...

BFMtv Il tue un camarade de classe et prend un selfie avec le corps

Share Button

Sudinfo.be USA: Un jeune de 13 ans tente de violer sa mère et la tue parcequ’elle lui avait confisqué sont jeu video …

Share Button

Titre d’origine: « Son fils (13 ans) tente de la violer puis la tue. Le père croit à une blague »

Le procès de Noah Crooks, aujourd’hui âgé de 14 ans, s’est ouvert pour le meurtre de sa mère Gretchen, le 24 mars 2012 à Osage (Iowa). La nuit du drame, l’adolescent avait envoyé un SMS à son père William (41 ans). «Papa, c’est Noah. J’ai tué maman accidentellement. Je regrette. Rentre à la maison maintenant».

Suite ...

Le Point Outreau – L’étrange déposition de Chérif Delay: il s’accuse du meurtre d’une petite fille sous la menace de 3 des acquittés

Share Button

L’un des douze enfants victimes de viols s’accuse du meurtre d’une fillette qu’il aurait commis sous la menace de trois adultes acquittés dans le dossier.

Suite ...

Reportage NRJ 12, Tellement Vrai Trop jeunes pour tuer – Des crimes atroces commis par des jeunes

Share Button

Simple adolescents, ils n’avaient même pas encore l’âge de voter lorsqu’ils ont commis les crimes les plus sanglants de l’histoire (officielle). Par vengeance, rancœur, par jalousie ou simple haine de leur entourage, ces enfants ont pris la vie de leurs parents ou de leurs proches sans parfois même le regretter. Comment ces jeunes ado ont ils pu se transformer en véritables monstres et commettre l’irréparable ? Comment expliquer de tels actes ? Et que sont devenus ces enfants tueurs ? Tellement Vrai a voulu faire la lumière sur les 15 crimes les plus atroces de l’histoire (officielle) commis par des jeunes (aux USA).

Suite ...

L'Humanité Incroyable, donc faux ?

Share Button
Ce n’est pas la première fois que des adultes ou des mineurs affirment avoir participé ou assisté à des viols collectifs d’enfants qui s’achevaient par leur mise à mort. Aucune enquête digne de se nom n’a été menée pour vérifier le bien-fondé de ces déclarations, en fonction d’un dogme effarant : c’est incroyable, donc c’est de l’affabulation. Sans se demander, par exemple, comment des mineurs très jeunes pouvaient inventer des scènes (et pourquoi l’auraient-ils fait ?) qui ressemblent fort à ce que nous savons des messes noires. Voici quelques extraits de témoignages qui sont restés méprisés par la justice. Nous avons simplement changé les prénoms de ceux qui ont voulu briser le silence : Fabrice, cinq ans, évoque les cérémonies auxquelles son père l’emmenait :Question :  » Y avait-il d’autres enfants dans ces réunions ?  »  » Oui.  »  » Et quel âge avaient-ils ?  »  » Oh, je sais pas, moi. De deux jusqu’à quinze ans, parce qu’à quinze ans, ils les tuaient. Ah, j’ai oublié de dire cette partie. Un jour, ils m’avaient montré un enfant qui était mort, qui avait quinze ans, et il était dans un genre de truc que tu mets dans les cimetières, tu sais, ce genre de boîte que tu mets les gens dedans, tu fermes la boîte et tu les mets dans le cimetière.  »  » Et est-ce que tu connaissais cet enfant ?  »  » Non, mais après, ils m’ont dit quand tu auras quinze ans ce sera pareil pour toi.  »  » Est-ce qu’ils t’ont dit pourquoi ?  »  » Non, mais j’ai compris pourquoi. Parce qu’ils tuent chaque enfant juste qu’ils ont quinze ans, parce qu’après il y a un drôle de truc qui est ? ? ? ? ? ?.  »  » Combien d’adultes étaient dans ces réunions, à peu près ?  »  » · peu près, j’sais pas, moi. Y en a dans les quinzaine, vingtaine, douzaine ou onzaine. « …  » J’avais pas parlé (à ma mère) parce qu’ils avaient dit qu’ils allaient me tuer si je parle.  »  » Ça t’a fait peur, quand ils t’ont dit ça ?  »  » Oui. Et C. m’avait attaché pour que M. puisse me taper.  »  » Est-ce que M. t’a tapé ?  »  » Oui, et l’électricité aussi  »  » Où est-ce qu’il t’a tapé ?  »  » Sur la tête . »Malgré les nombreux certificats médicaux qui attestent des violences subies par Fabrice, un jugement imposera un droit de visite au père. Condamnée à de la prison ferme pour non-présentation d’enfant, la mère a fui avec son fils à l’étranger.

Autre affaire. Paul, douze ans, dénonce plusieurs membres de sa famille agissant au sein d’un groupe sectaire, de tendance sataniste :  » Ma marraine est entrée avec un bébé de quelques mois et elle l’a donné au grand-père. Le grand père a fait passer le bébé et il m’a donné un grand couteau avec des signes comme des lettres en bâton. Il m’a pris la main et il dirigea le couteau vers le bébé et on a tué le bébé. Il a récupéré le sang et nous l’avons bu un à un. Le grand-père m’a emmené dans l’ancienne maison de sa mère. Il a posé le bébé sur le lavabo en pierre et a repris le même couteau qu’il avait pris pour la cérémonie du sacrifice, il a récupéré une fois encore le sang et a commencé à découper l’enfant. ».

Suite ...

TF1 Secte sataniste et sacrifices d’enfants à Agen – Témoignage de Véronique Liaigre

Share Button

Voici le témoignage de Véronique Liaigre, diffusé sur TF1 le 5 juillet 2001 et qui avait mystérieusement disparu par la suite. Le sujet, bien trop lourd pour la chaîne, sera creusé dans notre vidéo de samedi et j’expliquerais les différentes ramifications entre plusieurs affaires et celle-ci. En attendant, voici un résumé de l’histoire de Véronique Liaigre ainsi que son témoignage vidéo…

Suite ...

Gary Caradori interview Paul Bonacci USA: Comment Larry King a assisté à un meurtre d’enfant

Share Button

Interview réalisée par l’enquêteur Gary Caradori – Mai 1990

Source: https://archive.org/details/GaryCaradoriInterviewsOfFranklinScandalVictims

Suite ...