Archives pour la catégorie (+) LES AFFAIRES CLINTON

(Klagemauer Tv) Allemagne: Le chanteur Xavier Naidoo aborde le sujet des abus rituel: théorie de conspiration ou vérités cachées ?

Share Button

Il y a quelques semaines presque tout l’ensemble du mainstream politique et médiatique, s’est élevé d’une seule voix contre le célèbre chanteur allemand de Soul Xavier Naidoo et le groupe « Fils de Mannheim ». Aussi bien les médias en place que des partis politiques reprochent au chanteur que son nouvel album « Mannheim » contient des idées nationalistes et antisémites, et il l’ont déclaré publiquement « persona non grata ». Comme kla.tv le fait savoir dans les émissions qui s’affichent à l’écran, une méthode de travail journalistique a vu le jour qui visiblement vise à diffamer publiquement la personne de Xavier Naidoo. Et cela afin de détourner en même temps l’attention de l’album « Mannheim » et de son contenu de dévoilement et de critique. Il est intéressant de voir sur quel sujet ont commencé les persécutions politiques et médiatiques contre Xavier Naidoo. C’était en 2012 lorsque Naidoo a publié un album avec le rappeur Kool Savas, « XAVAS le dédoublement de la personnalité ». Dans cet album Naidoo a rajouté une piste bonus non officielle, une chanson qui a pour titre « Où sont-ils maintenant ? », dans lequel il évoque avec des mots très durs les abus rituels sur les enfants pratiqués dans les hautes sphères de la société. On parle d’abus rituels lorsque les victimes, la plupart du temps des enfants, sont abusés sexuellement dans le cadre de cérémonies d’adoration de Satan, sont torturés ou même sacrifiés. Voici un passage du texte de cette chanson non officielle : «  Personne ne veut en parler. Lorsque la battue commence, ils se mettent en route pour braconner car leur soif est insatiable ils crient pour avoir un enfant.  Les rituels occultes scellent le pacte avec la puissance. Les enfants et les bébés sont massacrés avec une perversion inconcevable. Ils font partie d’une loge, dissimulés ou camouflés sous un costume et une robe. Ils écrivent leurs propres lois, ils élaborent une confrérie de la souffrance. Ils se sentent sûrs d’eux-mêmes et supérieurs, ils posent devant nous et sourient sous les flashs. […] Mais ils peuvent jouer aussi longtemps que nous ne nous informons pas. Où sont passés les combattants ? » Une association de jeunes de gauche a réagi à ce chant, avec 3 dépôts de plaintes auprès du parquet de Manheim, Berlin et Hannovre. On reprochait à Xavier Naidoo le fait suivant : appel à de graves dommages corporels et à l’homicide ainsi qu’incitation à la haine. De l’avis du parquet, le texte de ce chant ne contient pas le délit mentionné. Même le reproche de l’incitation à la haine n’est pas justifié. A l’encontre de la plainte déposée par les jeunes de gauche selon laquelle dans ce chant les homosexuels satanistes et les pédophiles sont mis sur le même niveau, l’analyse de ces textes n’a pas pu être fondée sur le moindre soupçon d’incitation à la haine. Le nouvel album « Mannheim » attire l’attention sur le lourd destin des victimes d’abus rituels qui, d’après les différents témoins oculaires, sont régulièrement pratiqués dans les cercles élitaires et occultes. « Est-ce la dernière fois que nous te voyons ici ? Ne te laisse-t-on pas le choix ? Dois-tu vraiment aller à l’abattoir ? » Dans un passage du texte, Naidoo évoque aussi le scandale du « Pizzagate » qui a éclaté récemment et qui reste encore inexpliqué, et dans lequel sont impliqués de nombreux politiques pédophiles américains haut-placés. Est-ce qu’un journalisme qui se sent tenu à des mesures objectives, ne devrait pas prendre le texte de cette chanson comme motif pour rechercher ce qu’il en est vraiment de la question et du sujet que le chanteur évoque ? De nombreux scandales montrent que les abus organisés des enfants ne sont pas des cas isolés mais que dans une très grande mesure ils ont vraiment lieu. Par exemple le scandale du présentateur anglais de la BBC, Jimmy Savile, qui d’après l’organisation de la protection des enfants NNSPC a utilisé ses contacts pour entrer en relation avec des enfants dans un établissement psychiatrique sous haute surveillance. Il aurait abusé de plus de 500 enfants sans défense. Ou bien le scandale du dénommé « Bas-fond de Saxe » dans un bordel de Leipzig, où, d’après le témoin oculaire Mandy Kopp des enfants ont été forcés à la prostitution. Sont encore à citer : le réseau pédophile sataniste dans le cas Dutroux en Belgique, l’abus d’enfants dans un orphelinat portugais « Casa Pia », ainsi que le scandale du milliardaire new-yorkais Jeffrey Epstein qui aurait dirigé un réseau d’abus sexuel d’enfants pour la haute société américaine. Tous ces cas ont un seul point commun : d’après les déclarations des témoins oculaires, ce sont toujours des personnalités des couches supérieures de la société qui sont impliquées : des politiciens, des banquiers, des procureurs, des juges, des stars de cinéma, des membres des familles royales. L’abus sexuel des enfants et les meurtres rituels sataniques sont aussi utilisés pour pouvoir faire du chantage avec de personnalités importantes de la vie publique. C’est ce qu’a dit récemment lors d’une interview Ronald Bernard, ex-banquier de l’élite néerlandaise et ancien membre de cette élite. Est-ce que nos médias soi-disant libres et indépendants sont en train de réduire au silence un des chanteurs les plus connus d’Allemagne avec leur « machinerie de propagande » parce qu’il a, comme Michael Jackson, le courage de dire que des pratiques inconcevables sont pourtant bien réelles ? C’est ainsi par exemple que Léonie Feuerbach, rédactrice du Journal Frankfurt Allgemeinen Zeitung, écrit que Xavier Naidoo fait allusion à des « théories de conspiration » solides quand il parle de politiciens pédophiles. Les rapports que l’on peut trouver en cliquant sur les liens des émissions qui apparaissent à l’écran démontrent également que les graves rituels d’abus sur les enfants dans les hautes sphères de la société ne sont pas de simples « théories de conspiration », comme nos médias l’affirment mais des pratiques de conspiration maintes fois prouvées. Car si les médias en place, les partis et la justice ne mettent pas entièrement à la lumière ces graves délits, chacun est appelé à devenir « un chercheur de vérité ». Pour l’exprimer avec les paroles de Xavier Naidoo : « Mais ils ne peuvent jouer qu’aussi longtemps que nous ne nous informons pas. Où sont passés les combattants ? »

Suite ...

(CBS, Reality Check) Le pizzagate est-il une « fakenews » ou n’y a-t-il simplement pas eu d’enquête ?

Share Button

(Dondevamos) Pizzagate: le prétexte pour une censure généralisée du web?

Share Button

Tiens, les médias en chœur parlent d’une « rumeur » de réseau pédophile autour de Clinton, John Podesta son ex directeur de campagne, et d’une pizzeria new yorkaise. Ladite « rumeur » enfle sur le web depuis le début du mois de novembre. Quand l’ensemble des médias commerciaux juge utile de dénoncer une « rumeur » et de réclamer un « contrôle » du flux d’informations, le sujet mérite qu’on y regarde de plus près.

Suite ...

(Réseau International) Dernier stade de la dégénérescence politique de l’Ouest, le scandale pédophile du PizzaGate

Share Button

Le 3 novembre, quelques jours avant les élections US, Wikileaks de Julian Assange a publié la PHASE 3 de sa « couverture » électorale, un paquet d’environ 357 dossiers du FBI rajouté à ce qui était déjà connu sous le nom de « fichiers Podesta ». Ces derniers contiennent divers courriels de la correspondances de John Podesta, chef de l’état-major de Bill et Hillary Clinton, qui fut aussi conseiller de Barack Obama jusqu’à février 2015.

Suite ...

(David Seaman) La soirée pizza à 65 000 dollars d’Obama

Share Button

Un email de 2009 sur wikileaks mêle Obama au PizzaGate

Suite ...

(RT) Un tweet de 2011 alimente les théories sur l’existence d’un réseau pédophile à Washington

Share Button

Dans un tweet, Andrew Breitbart un journaliste politique américain avait écrit que John Podesta, directeur de campagne d’Hillary Clinton, couvrait un réseau d’esclaves sexuels mineurs. Le tweet a refait surface grâce aux efforts des internautes.

Suite ...

(Reality Calls) #PizzaGate : Ce que nous savons actuellement (VOSTFR, activez les sous-titres)

Share Button

* La photo de Obama en train de jouer au ping-pong est à la Maison Blanche, pas au Comet Ping Pong, toutefois elle est bien sur le compte instagram de James Alefantis, @jimmycomet : http://imgur.com/RfbDOez

Suite ...

(Tsukiyo Power) Résumé de l’affaire Podesta / PizzaGate

Share Button

Scandale du moment Pizzagate, un réseau de pédophiles hallucinant mis à jour par wikileaks.

Suite ...

(Reality Calls) Wikileaks Pizzagate – Le Film (Version St/Fr)

Share Button

Wikileaks Pizzagate (The Movie) FRENCH SUB от rutube_account_1344020 на Rutube.

Si le lecteur vidéo n’apparait pas, rendez-vous directement sur Rutube: https://rutube.ru/video/8733547b188490b442378415e36b0761/

Suite ...

(Infowars & Stop Mensonges) Scandale du “Spirit Cooking” : MOCA Gala 2011, un dîner satanique de Marina Abramovic, supporter d’Hillary Clinton

Share Button

Avertissement: les images présentées dans cet article sont TRASH

- MOCA Gala –

 - 12 novembre 2011 –

- Musée d’art contemporain de Los Angeles -

2011+MOCA+Gala+Artist+Life+Manifesto+Directed+D3tWGpOJ3B3l

Quand les derniers endormis vont ils enfin ouvrir les yeux ?

Suite ...

(Tv Libertés) Hillary Clinton : entre Maison Blanche et prison

Share Button

Fin de campagne désastreuse pour Hillary Clinton ! Wikileaks avait promis des révélations choc et ca n’a pas manqué ! Les dernières révélations du site lanceur d’alerte font plonger la candidate démocrate à la Maison Blanche dans les sondages et pourraient même la mener derrière les barreaux !

Suite ...

StevePieczenik.com Le réseau pédophile des Clinton

Share Button

A propos des connections des Clinton avec Anthony Weiner, le « Lolita Express » de Jeffrey Epstein et autres.

 

Suite ...