Archives pour la catégorie Yves Saint Laurent

(Valeurs Actuelles) Pédophilie au Maroc : les révélations choc d’un ex-amant de Bergé et Saint-Laurent

Share Button

Scandale. Fabrice Thomas affirme, dans un livre nauséeux, avoir été témoin d’un acte illégal dans la villa du couple, à Marrakech. Une scène qui n’avait pas choqué le couturier à l’époque.

Suite ...

(MK-Polis) Le vrai visage de la Vilaine Lulu …?

Share Button

Dans son livre « Saint-Laurent et moi: une histoire intime », Fabrice Thomas nous apprend que « Lulu » était le surnom de la mère d’YSL : Lucienne-Andrée Saint Laurent. Sa bande dessinée satanique « La Vilaine Lulu » est-elle inspirée des moeurs de sa mère ? D’autant plus que la BD précise – d’une manière cynique – qu’il s’agit de faits réels. Extrait :

Suite ...

Égalité & Réconciliation Pédophilie, perversion, clichés racistes : Mon copain Rachid, synthèse de la gauche libertaire

Share Button

Mon copain Rachid est un court métrage réalisé par Philippe Barassat en 1997. Mettant en scène deux jeunes garçons, un Arabe et un Blanc, dont l’un « a une grosse bite » (sic) et l’autre ne cesse de vouloir la regarder et la toucher, l’histoire oscille entre pédophilie, prostitution, voyeurisme… et clichés racistes explicites. Particularité : Frédéric Mitterrand et Yves Saint-Laurent ont participe à l’élaboration de cette « œuvre ».

Suite ...

Extrait / VSD n°1857 Partouzes et prostitution de mineurs dans la villa marocaine d’YSL et Pierre Bergé ? Jack Lang régulièrement invité ?

Share Button

VSD n° 1857 – Du 28 Mars au 3 Avril 2013

Majorelle-Lang-bergé-YSL

(…) Au milieu de cette savoureuse galerie de témoins, plus étonnante encore est la présence du prêtre d’une paroisse du sud de la France. Au cours des congès passés au Maroc en 2003 puis en 2007, celui-ci aurait reçu des « confidences » indiquant qu’ »au cours de séjour de français connu (…), des évènements festifs avaient été organisés dans lesquels des mineurs se seraient livrés à la prostitution ». Ses sources: « Des hoteliers et des marocains de condition modeste, qui s’étaient ouverts à lui en raison de sa position éclésiastique. » Le prêtre fait ainsi état de cas de « prostitution de mineurs à la villa Majorelle, propriété d’Yves Saint-Laurent (décédé en 2008, NDLR) et de Pierre Bergé, où Jack Lang était régulièrement invité ».

Suite ...