Archives pour la catégorie (2002) Affaires Albenque

Dondevamos Affaires Mégel et Albenque: des réseaux pédophiles VIP largement impunis

Share Button

On va revenir sur deux affaires de réseaux pédophiles, passées fort discrètement il y a quelques années bien qu’elles révèlent d’intéressantes connexions. Jean-Marc Smadja a été condamné à 8 ans de prison ferme, avec une dizaine de complices dont Michel Albenque, une sorte de parrain pédocriminel qui se faisait appeler « tonton Mimi ». Le procès de ce réseau « pédophile » a débuté en septembre 2002 et bizarrement, on n’en a pas beaucoup parlé. C’était (soi-disant) le premier procès d’un réseau pédophile en France. Et presque le dernier, puisqu’Outreau s’est déroulé à la même époque. Dans la foulée, c’est Robert Mégel qui est condamné pour pédophilie dans le centre pour délinquants qu’il dirigeait. Un centre géré par du beau monde, qui n’a « rien vu, rien entendu » pendant des années.

Suite ...

AP / Le Nouvel Observateur Procès à Melun : Les victimes dénoncent les peines trop clémentes prononcées à l’encontre des 10 membres d’un réseau pédophile

Share Button

Titre d’origine : Procès de Melun : 15 ans pour Albenque

Au bout de dix heures de délibéré la cour d’assises de Seine-et-Marne a finalement prononcé ce jeudi matin des peines clémentes -allant de huit mois d’emprisonnement ferme à quinze ans de réclusion criminelle- à l’encontre des dix membres d’un réseau de pédophiles condamnés pour avoir abusé de 19 garçons mineurs au début des années 90.=&0=& La décision de la Cour est largement inférieure aux réquisitions de l’avocat général, Yves Jeannier, qui avait réclamé mardi matin des peines comprises entre 5 ans de prison et 18 ans de réclusion criminelle.=&1=&

 

« C’est une peine qui me convient », a noté à contrecœur, Me Jean Chevais, avocat de l’association l’Enfant Bleu, partie civile au dossier. « La Cour a prononcé une interdiction définitive d’exercer une activité en relation avec des mineurs. C’est un garde-fou à la fois utile et nécessaire ».
Patrick Arwacher a été condamné à 10 années de réclusion criminelle, Daniel Berdoyes à 12 années de réclusion et Jean-Marc Smadja à huit ans d’emprisonnement ferme. Son avocat a annoncé son intention de faire appel de cette condamnation.
Raimund Tinnes, Claude Jaubert et Denis Pages ont tous trois été condamnés à cinq années d’emprisonnement dont 42 mois avec sursis, assortis de trois années de mise à l’épreuve et d’une obligation de soins, comme pour MM. Sadoul, Capmarty et Seigneury. Ces trois derniers ont passé en détention provisoire une période qui couvre celle à laquelle ils ont été condamnés, et sont ressortis libres de la salle d’audience.
(AP)

Suite ...

La Dépêche du Midi Alors que s’ouvre le premier procès criminel en France d’un réseau organisé

Share Button

Titre d’origine: Pédophilie : ces chiffres qui enflent et qui font peur

«Plus personne n’est à l’abri. A l’école, en vacances, au moment de choisir une nounou, moi aussi je me pose de questions, moi aussi j’ai peur qu’il arrive quelque chose à mes enfants ». Pédopsychiatre très impliquée dans la lutte contre la pédophilie(1), Dominique Frémy avoue, elle aussi, avoir été saisie de ce qu’elle appelle « la tentation paranoïaque »

Suite ...