Archives pour la catégorie Seine-et-Marne (77)

(Europe 1) Un animateur soupçonné de pédophilie piégé par des enfants

Share Button

Des élèves de primaire ont filmé avec un smartphone leur animateur du centre de loisirs, soupçonné d’attouchements sexuels sur des enfants.

Un animateur soupçonné de pédophilie piégé par… par Europe1fr

Suite ...

(RTL, L'heure du crime) Quand la justice enterre les affaires

Share Button

Qui cherche à étouffer l’affaire Jacques Heusèle, cet assureur d’Arras qui s’est « suicidé » laissant derrière lui d’étranges carnets codés ? Comment Raymond Gouardo a-t-il pu violer et torturer sa belle-fille Lydia pendant 28 ans et dont six enfants sont nés de cette relation forcée sans jamais être dénoncé par les habitants du village ?

Suite ...

AFP / BFM Tv Enlèvement de l’avocate de son ex-mari: 15 ans de réclusion en appel pour Chantal Clos.

Share Button

NDLR: Merci à l’AFP et à BFM qui nous facilitent le travail d’information. En effet, il est à ce jour très difficile pour Pedopolis d’annoncer le verdict sans rentrer dans les détails de la semaine passée, et de rentrer dans ces détails sans recevoir de multiples plaintes pour diffamation. Nous avons besoin de pas mal de temps pour rédiger un compte-rendu de cette semaine qui soit carré et inattaquable, si c’est techniquement possible. Quand à l’arrêt de nos publications de suivi quotidien de l’affaire, il se justifie par une volonté de ne pas envenimer en temps réél la sitution déjà tendue dans le tribunal de Melun, et de participer à notre manière à la sérénité des débats. Une salle vide, un  faible suivi de cette affaire (peu de visites sur les articles) et un relais néant de la part des autres médias du net nous ont conforté dans cette décision. Les articles de suivi quotidien sont en brouillon, ils seront travaillé encore et publiés en temps voulus.

Suite ...

Pedopolis Procès en Appel de Chantal Clos (Jour 2) – Un témoin favorable à Chantal Clos sommé de comparaître.

Share Button

MAJ le 14 Avril 2016

Très peu de public dans la salle en ce deuxième jour de procès: en soutien à l’avocate qui avait été séquestrée, sur les bancs derrière les parties civiles, une dizaine d’individus de très bonne humeur. Derrière Chantal Clos trois personnes (MAJ) dont sa fille, ainsi qu’un homme assis derrière. Ce dernier avait été voir la Présidente hier pour comparaître comme témoin dans ce procès, mais il était trop tard pour y participer selon les modalités habituelles. Aujourd’hui il est retourné voir la Présidente invoquant qu’elle use de son pouvoir discrétionnaire, en accord avec l’avocate de Chantal, pour qu’il puisse témoigner avant la fin du procès.

Suite ...

Pedopolis Procès en Appel de Chantal Clos (Jour 1) – Syndrome d’Aliénation Parentale et Théorie des Faux Souvenirs: ENCORE ?!

Share Button

MAJ le 14 Avril 2016

Les procès se suivent et se ressemblent en ce doux pays … Comme d’accoutumée, la carte des faux souvenirs a été  brandie avec insistance pour contrecarrer des accusations d’inceste remontant aux années 90 que Anouk, la fille de Chantal, a renouvelé ce jour devant la Cour. Comme d’accoutumée aussi sa maman qui avait réagi à ces révélations par une réaction de protection serait selon l’Accusation une manipulatrice, induisant le « classsique » Syndrome d’Aliénation Parentale (SAP) chez sa fille.

Suite ...

Pedopolis Affaire Chantal CLOS: Procès en appel à Melun du 11 au 15 Avril 2016

Share Button

MAJ : Le procès commence Lundi 11  Avril à 9h30 au TGI de Melun, 2 Avenue du Général Leclerc

Un nouveau procès de maman qui risque de passer inaperçu en Ripoublique Pédophile Française, celui de Chantal Clos, qui a été condamnée en 2013 à 15 ans de prison ferme pour avoir avec sa fille, en 2009, kidnappé, séquestré et abandonné ligotée à un arbre l’avocate de son ex-mari (qui s’en est sortie, heureusement, saine et sauve).

Suite ...

RT Torture et meurtre d’un pédophile en direct sur Periscope ? Un canular de mauvais goût

Share Button

Les réseaux sociaux sont en émois suite à la diffusion, cette nuit, de trois vidéos mettant en scène un supposé pédophile torturé, puis jeté à l’eau pieds et poings liés. Les services de police ont pris l’affaire très au sérieux.

Suite ...

20 Minutes Procès Inaya à Melun: Les parents « sont toxiques et se complètent »

Share Button

Les parents de la petite fille, découverte enterrée en janvier 2013, sont jugés devant la cour d’assises de Seine-et-Marne…

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

Suite ...

Le Parisien Melun : un avocat tire sur le bâtonnier puis se suicide, la victime opérée

Share Button

Le drame s’est produit peu après 9 heures ce jeudi matin. Joseph Scipilliti, avocat du barreau de Melun (Seine-et-Marne), a fait irruption dans le bureau du bâtonnier du barreau, Henrique Vannier, ouvrant le feu sur lui à trois reprises. Il a ensuite retourné son arme contre lui. Sa mort a été confirmée.

Suite ...

AFP Du sursis pour le père qui a étouffé sa fille handicapée

Share Button

La cour d’assises de Melun a condamné, vendredi 21 mars, à cinq ans de prison avec sursis Americo Carneiro, reconnu coupable du meurtre de sa fille de six ans, Johana, dont le lourd handicap lui était devenu insupportable

Suite ...

Jacques Thomet / Le Parisien Meaux: Le Parisien révèle la mise en examen d’un juge des affaires familiales pour « une affaire de moeurs avec une mineure »

Share Button

Ce juge de Meaux (Seine-et-Marne) a été suspendu par le Conseil supérieur de la magistrature. Il aurait entretenu des conversations à caractère sexuel sur MSN avec une mineure dans les Hauts-de-Seine, vient de révéler le quotidien à l’instant.

Suite ...

Le Parisien Meaux : un juge des affaires familiales suspendu

Share Button

Le palais de justice de Meaux est sonné par la mise en examen d’un juge des affaires familiales dans le cadre d’une affaire de mœurs instruite par un juge de Nanterre (Hauts-de-Seine).
Agé de 36 ans, il aurait entretenu des conversations à caractère sexuel sur MSN avec une mineure. Le Conseil supérieur de la magistrature l’a suspendu de ses fonctions. « Il ne figure plus dans mes effectifs.

Suite ...