Archives de catégorie : (2021) Affaire Patrick Poivre d’Arvor

(Médiapart) 2 des 20 femmes qui accusent de viol Patrick Poivre d’Arvor étaient mineures

Share Button

Mediapart vient de réunir sur son plateau les vingt femmes qui affirment avoir été victimes sexuellement de Patrick Poivre d’Arvor. Elles ont décidé de parler publiquement après avoir appris que l’ancien présentateur de TF1 avait porté plainte contre elles pour diffamation. Deux d’entre elles étaient mineures au moment des faits.

Suite ...

(ODDR) Selon Gabriel Matzneff, lui et PPDA auraient violé une même victime, nommée Aude

Share Button

Les accusations de Florence Porcel à l’endroit du célèbre journaliste breton Patrick Poivre d’Arvor qui l’aurait violée en 2004 alors qu’elle était vierge, dans son bureau des locaux de TF1, font écho à d’autres propos rapportés par le célèbre écrivain sataniste et pédomane Gabriel Matzneff :

Suite ...

(Osez le féminisme 76) Dans “Les femmes de ma vie”, Patrick Poivre d’Arvor décrit les fantasmes pédocriminels et incestueux qu’il projette sur ses filles de 11 et 6 ans

Share Button
Dans “Les femmes de ma vie”, Patrick Poivre d’Arvor décrit les fantasmes pédocriminels et incestueux qu’il projette sur ses filles de 11 et 6 ans. PPDA est aujourd’hui accusé de viols, d’agressions sexuelles et de harcèlement. On mesure la force du système patriarcal qui assure l’impunité des hommes agresseurs, un système qui lui a permis de mener sa carrière et de publier ce livre sans jamais être inquiété. Cela doit cesser ! Le mur de l’impunité doit tomber ! Pour celles et ceux qui auraient encore des doutes sur sa responsabilité dans le suicide de sa fille Solenn à 19 ans… En fait comme Matzneff ou encore Caubère, il n’y a qu’à lire leurs torchons pour prouver leurs perversions. Passage adressé à sa fille Solenn, 11 ans et demi à l’époque, extrait du livre « Les Femmes de ma vie » (Grasset) de #PPDA « L’autre jour dans ton bain, j’ai vu tes seins que tu caches toujours, les bras en croix, comme s’ils te pesaient, et qu’un jour tu exposeras avec orgueil pour attiser le désir des mâles. Des seins blancs, des seins de lait et qui donneront un jour le lait à tes bébés. Je te souhaite des enfants par douzaines…«  2ème extrait du livre #PPDA adressé cette fois à Morgane, sa fille de 6 ans à l’époque. « Je t’ai vue dès l’âge de trois ans prendre avec acharnement un plaisir solitaire, mais je te devine déjà ardemment exigeante, sélective« . Quand #PPDA fantasme sur Antigone : « petite fille butée, si peu douée pour le bonheur (…) ses petites hanches frêles, ses seins de petit mec (…) je l’aurais prise sur la moquette mouillée.(…) J’aurais sucé sa poitrine de petit garçon jusqu’à un improbable goût de lait.«  Dans un autre passage #PPDA se décrit comme « le père au cuir réputé tanné, qui ne détestait pas au passage respirer le goût de lait des adolescentes de la génération de sa fille« . Et page 184 «  « J’aime les femmes vierges et vagues, les maquis inviolés. J’aime les pénétrer parce que je me crois immunisé contre l’impureté. A trop aimer jouer avec l’idée, sans doute vais-je un jour dériver vers l’obsession.«  + « #PPDA cité dans le journal de Gabriel #Matzneff qui raconte que la mère d’une certaine Aude (une des « conquêtes » de l’ecrivain pédocriminel) lui a dit que sa fille aurait été violée par Patrick Poivre d’Arvor « dans les chiottes d’Antenne 2 ». Comme le monde est petit… »

https://twitter.com/Facealinceste/status/1363594551223603202?s=19&fbclid=IwAR1Ciu1PZ0f_h6bXK2wdFRDYyFnGWWQcD-W5uOb2cDnZhfJxqLOjnh7npSs

Suite ...