Screenshot 2022-05-11 at 13-37-00 Patrick Poivre d’Arvor est il un pointeur

(ODDR) Selon Gabriel Matzneff, lui et PPDA auraient violé une même victime, nommée Aude

Les accusations de Florence Porcel à l’endroit du célèbre journaliste breton Patrick Poivre d’Arvor qui l’aurait violée en 2004 alors qu’elle était vierge, dans son bureau des locaux de TF1, font écho à d’autres propos rapportés par le célèbre écrivain sataniste et pédomane Gabriel Matzneff :

Screenshot 2022-05-11 at 13-37-16 Patrick Poivre d’Arvor est il un pointeur« Mercredi 21 septembre. Vers 15h30, j’étais en peignoir, j’écrivais mon livre en attendant Marie-Agnès, coup de sonnette. Je crois que c’est elle, j’ouvre, c’était une dame inconnue. Elle se présente : la mère d’Aude ! Apparemment aussi folle que sa fille, elle commence à m’expliquer sur un ton de surexcitation extrême et sur le pallier (car je refuse de la laisser pénétrer chez moi), que Patrick Poivre d’Arvor a violé sa fille dans les chiottes d’Antenne 2. Je rigole et lui réplique que Patrick est un vieil ami qui aime le confort et que je n’imagine choisissant un tel endroit pour se livrer à ses coquineries (…) et que s’il y a eu viol dans les ouah ouah de la téloche, c’est elle qui aura violé le pauvre Patrick, et non l’inverse. »

Gabriel Matzneff, Mes amours décomposés, Folio, page 184

Voila deux témoignages relatifs aux activités de prédation sexuelle auquel l’ancien journaliste vedette se serait livré à l’époque où il sévissait sur TF1 (d’autres victimes ayant depuis pris la parole). On apprend que le pédosataniste Gabriel Matzneff considère PPDA comme son “vieil ami” quand il écrit ces lignes. Les hommes ont continué à se cotoyer au moins jusqu’en 2014, date à laquelle ils ont été photographiés ensemble :

S’il est un domaine qui rapproche les deux accusés, c’est bien la littérature et particulièrement ce genre très parisien consistant à faire l’étalage de ses turpitudes à l’endroit des très jeunes filles. Et là où le pervers à la petite semaine PPDA à de quoi impressionner Matzneff, esthète en la matière, c’est qu’ayant eu deux filles, Patrick Poivre D’Arvor a eu le loisir de s’épancher sur les pulsions incesteusues qui semblaient le posséder. Là où Matzneff ne s’en est pris qu’aux enfants des autres dans sa littérature.

Les Femmes De Sa Vie

Ainsi le journaliste nous faisait part dans Les Femmes De Ma Vie (Grasset, 1988) de ses émois face au corps mutant de sa fille Solenn entrant alors dans la puberté :

“L’autre jour dans ton bain, j’ai vu tes seins que tu caches toujours, les bras en croix, comme s’ils te pesaient, et qu’un jour tu exposeras avec orgueil pour attiser le désir des mâles. Des seins blancs, des seins de lait et qui donneront un jour le lait à tes bébés. Je te souhaite des enfants par douzaines…”

La fille du journaliste s’est suicidée en se jetant sous la rame d’un métro en 1995, elle souffrait  d’anoréxie mentale et avait déjà tenté de mettre fin à ses jours à plusieurs reprises.

(Source)

Screenshot 2022-05-11 at 13-37-30 Patrick Poivre d’Arvor est il un pointeur

RIP Solenn

Toujours dans Les Femmes De Ma Vie, s’exprimant cette fois à propos de son autre fille Morgane, âgée de 6 ans aux moments où il écrit ces lignes, il lui déclare :

“Je sais quelle sera ta sensualité. Je t’ai vue dès l’âge de trois ans prendre avec acharnement un plaisir solitaire, mais je te devine déjà ardemment exigeante, sélective”.

A propos de l’héroïne de dramaturgie, la frèle Antigone, PPDA s’emporte :

“petite fille butée, si peu douée pour le bonheur (…) ses petites hanches frêles, ses seins de petit mec (…) je l’aurais prise sur la moquette mouillée.(…) J’aurais sucé sa poitrine de petit garçon jusqu’à un improbable goût de lait.”

(Source)

Source :

https://news.oddr.biz/patrick-poivre-darvor-est-il-un-pointeur/5796.html, Titre d'origine :, Patrick Poivre d’Arvor est il un pointeur ?

Laisser un commentaire