(JusticePourMes4Enfants, Pauline Rongier, Sophia Sept et Arnaud Gallais) Affaire Sophie Abida : 6 gendarmes défoncent sa porte, l’embarquent, lui volent sa fille IRIS et la remettent immédiatement au père, pourtant accusé d’inceste …

Share Button

Rappel : Sophie Abida s’est déjà faite volée ses 3 premiers enfants

Vidéo n°1 :

Témoignage de Sophie Abida:
A 9h30 ce matin, 6 gendarmes ont défoncé la porte de mon domicile.
Mon bébé venant de se réveiller, j’ai demandé autorisation à lui préparer ses tartines ils m’ont dit : non on a pas le temps. Mon bébé tremblant dans mes bras et pleurant, ils me menacent de me l’arracher si je ne la pose pas. Je cherche un yahourt à boire que je donne à mon bébé, et là une gendarme me plaque sur l’îlot central de ma cuisine, me menotte devant mon bébé qui regardait la scène traumatisée. Je leur demande ce qu’ils vont faire de ma fille ils me répondent qu’elle sera donné au père ( telle une marchandise tant convoitée ).
ils me confisquent mon téléphone qu’ils gardent N’ayant pas le droit d’informer mon avocate.
Je suis déférée au tribunal d’Orleans devant le juge d’application des peines.
Je demande à plusieurs reprises d’appeler mon avocate en vain. Je suis mise en cellule en attendant d’être reçue par la juge.
Je suis sidérée, sous le choc, je tente une einieme fois de m’expliquer, je répète encore et encore.
Je suis menacée d’être incarcérée à nouveau, menacée de fermer mon compte Instagram car cela agace des magistrats. Je subis des représailles du fait que j’use de mon droit à la liberté d’expression.
Je rentre à mon domicile et je découvre qu’on a fouillé, toutes mes affaires tout est dessus, dessous. Des affaires sont volées.
Mon téléphone a été forcé, réinitialisé avec suppressions de preuves !!!!

MAIS COMMENT ARRIVEZ-VOUS A CONTINUER DE ME PERSÉCUTER ET D’AGIR EN VIOLANT DES LOIS !!!

Mon bébé de 2 ans et demi ne connaît pas celui qui a violé ses frères et sœurs. Celle que je protège depuis maintenant 8 mois a été kidnappé avec la complicité des tribunaux de Chartres et d’Orleans.

Une proie qui est livrée à un pedocriminel en instruction pénal pour viols par ascendant.

Le tji de CHARTRES ne nomme aucun juge d’instruction depuis 8 mois avec toutes les preuves qu’ils ont entre leurs mains.
En revanche pour moi tout va à une vitesse éclair

Vidéo n°2 :

Commentaire de Me Pauline Rongier :
Les hurlements d’Iris lorsqu’elle a à nouveau été arrachée à sa mère ce matin à l’espace de rencontre, le lieu où l’enfant de 2ans et demi a le droit de voir sa mère 2 fois par mois…

Les instances de protection de l’enfance ont le pouvoir d’ effectuer un signalement auprès du parquet de CHARTRES, en copie au ministère de la Justice et à la secrétaire d’Etat chargée de l’enfance.

De mon côté, devant la gravité des agissements des magistrats de CHARTRES et ORLÉANS, toutes les voies de droit permettant de protéger les 4 enfants de Sophie et dénoncer les violences institutionnelles infligées sont utilisées.

#justicepourmes4enfants
#violencesinstitutionnelles

Communiqué de Me Pauline Rongier, 19 septembre 2023

F6eu-rIXoAA9hmZ

F6aOTdIXIAAcHzP

380661121_17991502292511546_1891166807933267782_n

380867855_17991502301511546_685201096779582593_n

Vidéo de soutien de Sophia Sept, 20 septembre 2023 :

Vidéo de soutien d’Arnaud Gallais, 20 septembre 2023 :

Laisser un commentaire