Archives pour la catégorie (livre2000) Les Chroniques de Svali (PDF)

Incontournable

Share Button

Consultez la colonne de droite —–>

 

Suite ...

Les Chroniques de Svali n°60 – Les racines européennes des ‘illuminati’

Share Button

 par Svali

Traduction Hélios pour pedopolis.com – Source (page 281)

Jusqu’à aujourd’hui, j’ai principalement écrit sur la programmation, les méthodes de travail et les tentatives pour s’en sortir. Mais en travaillant sur ma propre guérison, j’en viens à réaliser que malgré l’importance d’une rupture de programmation (qui sauve ainsi souvent la vie), il devient en fait important aussi de s’occuper des données de base. Les questions fondamentales se trouvent sous et derrière la programmation et souvent non seulement la dirigent, mais sabotent la tentative de guérison par thérapie.

Suite ...

Les chroniques de Svali n°57 – Déni et Dissociation – Diane W. Hawkins, assistante médicale

Share Button

 »…Quand le déni n’est plus nécessaire, la dissociation non plus. »

Simplement considéré autrefois comme un appendice ennuyeux dans le diagnostic des Troubles Dissociatifs d’Identité (TDI, nommé autrefois trouble de la personnalité multiple, lire ce qu’ose écrire Wiki à ce sujet: https://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_la_personnalit%C3%A9_multiple), le déni est aujourd’hui reconnu comme la  »colle » qui maintient en place la dissociation.

Suite ...

Les Chroniques de Svali n°56 – Pâques dans la secte

Share Button

par Svali

Il y a certaines époques de l’année qui sont particulièrement difficiles pour ceux qui ont survécu à des rituels occultes. Ce sont les  »jours fériés » qui correspondent à des rituels célébrés par les groupes occultes. Bien que les vrais rites et pratiques puissent varier quelque peu selon les groupes, il existe entre eux certaines similitudes.

Suite ...

Les Chroniques de Svali n°53 – À quoi servent vos impôts

Share Button

par Svali

J’écris cet article pour exprimer quelque peu de la colère, mais je ne peux m’en empêcher. Je suis en colère que mes impôts servent, et les vôtres aussi, à financer certains projets. Je prends le risque que mes articles ici sur ce site soient retirés en écrivant ceci, mais je ne peux me taire.

Suite ...

Les Chroniques de Svali n°52 – Noël dans la secte

Share Button

Svali

Noël est le temps des chaleureux rassemblements familiaux autour de l’arbre de noël, du partage souriant de cadeaux et de l’excitation d’enfants aux yeux endormis pour voir ce que le Père Noël a apporté pendant que les adultes boivent du lait de poule et festoient en suivant de joyeuses
traditions.

Suite ...

Les Chroniques de Svali n°50 – La fin des Illuminati

Share Button

Les chroniques de Svali n°49 – Une journée dans la vie d’un formateur

Share Button

 par Svali

Avertissement : cet article contient des descriptions imagées des activités de la secte. Ne lisez pas s’il vous plaît si cette lecture présente un risque déclencheur.

Suite ...

Les chroniques de Svali n°45 – Troubles de l’alimentation et abus rituel

Share Button

par Svali

 »Tu prends un peu de poids, » fit remarquer mon beau-père. Je revenais de l’école cette année-là et j’avais pris cinq livres. Il se moquait de moi quand je revenais à la maison. J’avais 14 ans et décidais de commencer un régime. Mon régime énergique fut une réussite immédiate, car l’auto-contrôle et une discipline de fer m’avaient appris dès mon enfance à ignorer les signaux de mon corps. J’étais fière de ma capacité à ne manger que de minuscules quantités malgré une faim lancinante. Je perdis rapidement du poids.  »Tu es trop mince, je peux voir toutes tes côtes, » me disait ma camarade de chambre cette année-là à l’école.  »Je me fais du souci pour toi »  »Non, je suis trop grosse, » insistais-je. Je regardais le miroir et voyait quelqu’un d’obèse, qui devait perdre encore du poids pour être bien. Pourquoi les autres ne voyaient-ils pas que j’étais trop grosse ? Plusieurs semaines plus tard, ma mère a dû venir me chercher. Mon foie a lâché et j’ai été hospitalisée. Je mesurais 1,77 m et pesais 90 livres (41 kilos).

Suite ...

Les chroniques de Svali n°40 – Expériences aux frontières de la mort, programmation par NDE

Share Button

par Svali

Programmation de NDE

(Note : le contenu de cet article aborde en détails une programmation traumatisante et pourrait être un important déclencheur pour des survivants qui ont subi ce type d’abus. Si vous êtes un survivant, ne lisez pas s’il vous plaît, à moins de vous trouver avec une personne rassurante ou votre thérapeute)

Suite ...

Les Chroniques de Svali n°38 – La « Chirurgie Magique » et la formation du monde intérieur

Share Button

Auteur: Patricia Baird Clark

Avertissement: contenu chrétien (potentiellement ‘déclencheur’)

Ici je voudrais vous présenter quelqu’un, j’ai lu son article diffusé gratuitement sur son site http://www.hispresenceonline.org … J’ai été très impressionnée par sa compassion, sa connaissance et sa volonté de partager avec les autres ce qu’elle a appris. Cette personne est Patricia Baird Clarke, elle travaille avec des rescapés d’abus rituels. C’est une fervente croyante (chrétienne) et beaucoup de choses qu’elle a découverte correspondent avec ma propre expérience en interne dans ce milieu. J’espère que ce chapitre trouvera son utilité.

Suite ...

Les chroniques de Svali n°37 – Surmonter le déni

Share Button

Par Svali

Traduction HéliosPDF Source (page 172)

« Tu sais bien que tu es en train d’inventer tout ça, que ce n’est pas vrai. Je ne me souviens sûrement pas des choses dont tu me parles ». La personne qui disait cela, c’était ma mère il y a deux ans, et elle me disait en termes non douteux qu’elle ne me croyait pas. Son amnésie est intacte et puissante, elle la protège. Je voulais m’expliquer avec elle sur le fait qu’elle et moi avions passé une partie de notre vie dans une secte et que je l’aimais et voulais qu’elle en sorte. Je lui avais dit pendant cet appel téléphonique, le premier depuis un an, le nom exact des gens que nous connaissions toutes deux.
« Maman, tu es en état de dissociation, c’est pourquoi tu ne te souviens pas », lui ai-je dit. « Non, c’est faux, rien ne s’est passé », a-t-elle maintenu. Je décidais de la bousculer un peu dans son déni. Elle savait que je n’avais jamais appris l’allemand consciemment pendant la journée, bien que ce soit dans cette langue qu’elle me parlait la nuit depuis mon plus jeune âge. Elle ne la connaissait pas du tout consciemment ni ne la comprenait. « Alors pourquoi est-ce que je parle allemand, maintenant que je suis retournée avec les gens d’avant ? » lui demandais-je en allemand. « Je ne l’ai jamais appris, tu le sais ou tu l’as entendu dire. C’est l’espagnol et le latin que j’ai appris à l’école ». Il y a eu un blanc. « Tu es peut-être médium et tu l’as appris par télépathie », répondit-elle. Il fallait que ma mère entretienne son déni et s’en sorte en expliquant l’inexplicable. Mais comment a-t-elle compris ma question qui était posée en allemand ?

Suite ...