Archives pour la catégorie C.R.O.M.

Extrait du livre: Les Fumées du Nouvel-Age Woodstock, le «festival du Verseau» de la CIA – Derrière le décor du plus grand événement «hippie»

Share Button

Auteur: C.R.O.M.

On parle beaucoup des raves parties à base de transe sonore et chimique. Les victimes officiellement identifiées – malgré la désinformation – ne font que cacher les ravages psychiques sur le long terme, moins apparents mais considérables. Avec les rave parties et la techno, on pense qu’on est loin du temps des fleurs dans les cheveux et des joyeux rassemblements hippies des années 60. Mais tout a commencé à Woodstock à la fin de la folle décennie des sixties. C’est dans ce coin de campagne du nord de l’État de New York que les services secrets américains ont parqué un demi million de jeunes pour se livrer à la plus grande expérience de manipulation collective de l’histoire du rock, et sans doute de l’histoire tout court.http://avicennesy.files.wordpress.com/2013/10/woodstock.jpg

Suite ...

Extrait du livre "La mafia des pédomanes" Alfred Kinsey ou la banalisation des déviances »

Share Button

alfred-kinsey-1.jpg Article extrait d’un document du CROM, « la mafia des pédomanes ».

(Mis en ligne par le BBB)

Alfred Charles Kinsey (1894-1956), l’auteur du célèbre rapport qui porte son nom, est cité dans Wikipédia comme professeur d’entomologie et de zoologie !! Tout à fait qualifié pour parler de la sexualité humaine…On comprend en lisant l’article ce qui l’a incité à s’occuper de ce sujet.

Suite ...

Livre / C.R.OM La mafia des pédomanes

Share Button

livre-la-mafia-des-pedomanesImaginez une société dans laquelle les pires vices seraient érigés en vertus, les personnes les plus immorales seraient responsables d’établir les codes de lois, les représentants du pouvoir, organisés en réseaux, s’enrichiraient par le vol, le viol et le meurtre. Dans cette société, vos enfants seraient susceptibles de devenir les esclaves sexuels de puissants pervers, et tout le monde, ou presque, trouverait cela normal. Cette société, c’est la vôtre.

Suite ...