Archives pour la catégorie Anders Kompass

(AFP / Le Monde) ONU – Impunité des militaires violeurs en Centrafrique : le lanceur d’alerte Anders Kompass démissionne

Share Button

Anders Kompass, le haut responsable des Nations unies accusé d’avoir transmis à l’été 2014 aux autorités françaises un document confidentiel révélant des accusations de viols d’enfants par des soldats français en République centrafricaine, a démissionné pour protester contre « la totale impunité » dont bénéficient les auteurs de ces actes.

Suite ...

France 24 Anders Kompass, le lanceur d’alerte dans l’affaire qui pourrait salir l’armée française

Share Button

Anders Kompass,est le cadre de l’ONU à l’origine de la fuite du document accusant des soldats d’avoir violé des enfants en Centrafrique. Sur les réseaux sociaux beaucoup se félicitent qu’il ait rendu public ces accusations. Mais l’ONU lui refuse le statut de « lanceur d’alerte », et conteste la version des faits selon laquelle il a transmis le rapport après avoir constaté que l’ONU tardait à agir. Le président français a promis d’être implacable « si certains militaires se sont mal comportés »…

Suite ...

Huffington Post Anders Kompass « ne peut pas être considéré » comme « un lanceur d’alerte », indique l’ONU après la divulgation d’un rapport sur l’armée française en Centrafrique

Share Button

CENTRAFRIQUE – Inconnu du grand public, le directeur des opérations de terrain au Haut-Commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme, Anders Kompass, serait à l’origine de la révélation d’un scandale qui pourrait ébranler l’armée française.

Suite ...

Arrêt sur Image Abus sexuels / troupes françaises en Afrique : lanceur d’alerte ONU suspendu

Share Button

« Un responsable humanitaire de l’ONU suspendu pour avoir fait fuiter un rapport sur des abus sur mineurs de troupes françaises [sous commandement de l'ONU]«  La nouvelle est en page d’accueil du site du Guardian, qui révèle l’affaire, mais aussi de plusieurs sites de presse français, comme Le Monde, qui reprend une dépêche AFP. Selon le quotidien britannique, un directeur des opérations du Haut Commissariat pour les droits de l’homme, Anders Kompass, a été suspendu et risque d’être licencié pour avoir transmis aux autorités françaises un rapport interne de l’ONU. Celui-ci recense de nombreux cas d’abus sexuels sur mineurs de troupes françaises sous commandement de l’ONU en/Centpavrique. « Des sources proches du dossiers indique qu’Anders Kompass a transmis [ces] documents à cause de l’inaction de l’ONU pour faire cesser les abus, précise le quotidien britannique. Kompass, qui est basé à Genève, a été suspendu de son poste la semaine dernière et accusé d’avoir fait fuiter un rapport confidentiel et d’enfreindre le protocole ».

Suite ...

La Nouvelle République Centrafrique: enquête à Paris sur des accusations de viols d’enfants par des militaires français

Share Button