Archives pour la catégorie La Nouvelle Gazette

La Gazette.be Pédophilie à Gerpinnes: Michaël Dethière, qui a tué son abuseur en 1997, dénonce son autre bourreau

Share Button

Il lui aura fallu 16 ans pour enfin avoir le courage de demander des comptes à un de ses abuseurs. Lui, la victime d’attouchements abjects, répugnants. Lui, le gamin sali dès l’âge de sept ans. Aujourd’hui, Michaël Dethière n’a plus peur. Il veut que le pédophile réponde enfin de ses actes. Par contre, Camille Beaurir, son autre bourreau, ne sera jamais inquiété. Impossible… Le 7 décembre 1997, Michael Dethière lui a ôté la vie.

Suite ...

(La Nouvelle Gazette) Menaces, effractions, molotov: qui en veut à Michaël Dethière, de Gilly ?

Share Button

C’était il y a quinze jours à peine. Après des années de mutisme, Michaël Dethière prend son courage à deux mains : il veut faire rouvrir le dossier judiciaire d’un des hommes qui, dit-il, a abusé de lui dans son enfance. Et il s’explique dans la Nouvelle Gazette. Depuis, c’est la galère ! « Je ne regrette rien. Mais depuis l’article, je fais l’objet de menaces et d’agressions diverses. Qui me visent moi mais surtout ma famille, ma femme et mes enfants. Je ne dors plus, je perds pied… »

Suite ...

La Nouvelle Gazette Alliance Kripten: Messes noires et orgies sexuelles en Belgique et sous la Gare Saint Lazare ?

Share Button

Titre d’origine: « Messes noires et orgies sexuelles? »

Le témoignage de Samir, 23 ans: «J’ai participé à des rites sataniques pédophiles dans la région de Charleroi à l’âge de 11 ans.»
Samir, 23 ans, a été entrainé dans une secte satanique française, l’«Alliance Kripten» à l’âge de 11 ans. Pendant 9 ans, il a été vendu, violé, battu et torturé par des pervers lors de cérémonies sataniques. Il affirme avoir été emmené à deux orgies pédophiles en Belgique, à Charleroi et à Forchie-la-Marche.
C’est le quotidien français «Le Parisien» qui a publié le témoignage de ce jeune Français d’origine algérienne. Samir avait 11 ans lorsqu’il a rencontré un certain Bruno B. à la Foire du Trône en 1985. Ce dernier qui se faisait appeler «Ondathom» a proposé à Samir et à ses copains, une bande de gamins désoeuvrés et livrés à eux-même, de participer à des jeux de rôles. Il a distribué à une quinzaine de garçons mineurs d’âge des cartes d’adhésion à l’«Alliance Kripten- Planète Uranus». Un ticket d’entrée pour l’enfer…
Jeux pervers
En fait de rôle, celui réservé au jeune beur était celui de la victime sacrifiée aux jeux pervers des adultes de la secte. Au cours de rites sataniques, Samir a été violé, battu, fouetté et brûlé au vitriol sur les cuisses, le ventre et les bras. Pendant des années, Samir a été obligé de participer à des cérémonies sataniques dans les sous-sols de la gare Saint-Lazare, sous les menaces de mort à l’encontre de sa famille. Les adultes, aussi nombreux que les enfants, étaient revêtus d’aubes noires ornées d’un triangle mauve. Les cérémonies dégénéraient systématiquement en orgies sexuelles.
Pendant 9 ans, Bruno B. et deux complices ont obligé Samir à se prostituer avec les clients qu’ils lui présentaient. Bruno B. aurait été condamné en 1988 à 17 mois de prison pour attentat aux moeurs sur mineur. Bien que d’autres membres de l’«Alliance Kripten» aient été inquiétés et que les renseignements généraux se soient intéressés de près aux activités de cette secte satanique, le réseau a poursuivi ses activités.
Samir affirme avoir été emmené deux fois en Belgique pour des cérémonies sataniques, à Charleroi fin 1988 et à Forchies-la- Marche fin 1992. Bien qu’il ait été drogué, il se souvient d’une grande maison blanche avec un grand jardin et des murs intérieurs tapissés de mauve. Une vingtaine d’adultes belges et français et une dizaine d’enfants ont participé à ces messes noires qui ont dégénéré en orgies sexuelles. Certains enfants étaient accompagnés de leurs parents. Selon ce témoin, la plupart des adultes, bien que déguisés, agissaient à visages découvert. Samir affirme avoir assisté au viol d’une petite fille. Selon lui, deux enfants ne sont jamais revenus de cet enfer. On a dit aux autres gamins qu’ils étaient partis directement pour Uranus.
La secte toujours active?
Samir n’a réussi a échapper à l’influence de l’Alliance qu’en 1994. Il est persuadé que la secte est toujours active sous la forme d’une association installée dans le Val de Marne. Terrorisé et caché dans le Sud-Ouest, le jeune homme, aujourd’hui âgé de 23 ans, a trouvé le courage de déposer plainte contre ses tortionnaires parce qu’il est persuadé que d’autres enfants subissent encore actuellement le même calvaire que lui. Son avocat, Me Jean-Paul Baduel a déposé une plainte contre X pour viol, violences et actes de barbarie et proxénétisme, vendredi devant le Tribunal de Grande Instance de Paris. «J’ai fait procéder à une expertise médicale qui prouve que les blessures de mon client ne résultent pas d’accidents domestiques. Les cicatrices laissées par les brûlures à l’acide forment des dessins cabalistiques», explique Me Baduel. Ce dernier est persuadé que Samir est sincère et a réellement subi les sévices d’une atrocité insoutenable qu’il dénonce aujourd’hui.
L’enquête qui démarre en France rejoindra peut-être celle en cours au parquet de Neufchâteau sur Marc Dutroux.
E.Ma.

Suite ...