Archives pour la catégorie Transsexualité

Réinformation Tv Au Royaume-Uni, le nombre de mineurs soignés pour « dysphorie de genre » est en augmentation de 1.000 % en 5 ans

Share Button

Le tabloïde britannique The Sun affirmait il y a quelques jours que le nombre d’enfants soignés aux frais de la NHS (la National Health Service) pour « dysphorie de genre » au Royaume-Uni a fait un bond de 1.000 % en cinq ans. Ils sont faciles à dénombrer, puisque seules deux cliniques, Tavistock et Portman, reçoivent des mineurs « transgenre ». En 2010, 97 mineurs y ont consulté avec leurs parents ; en 2015, ils étaient 1.013. Cette multiplication par dix est-elle le signe d’une sorte d’épidémie ? Et alors, pourquoi ? En tout cas, les responsables des cliniques se disent incapables de dire si l’augmentation va se poursuivre.

Suite ...

(Klagemauer Tv) Allemagne – « The Danish Girl » un film transgenre autorisé à partir de 6 ans. Est-ce responsable ?

Share Button

Depuis janvier de cette année, le film anglo-américain « The Danish Girl » est à l’affiche dans les cinémas allemands. Ce film a déjà reçu des distinctions internationales et il a été nominé pour de nombreux prix, entre autres pour le « Queer Lion Award », les « Golden Globe Awards », les « Critic´s Choice Awards » et pour les « Oscars ». C’est la société médiatique et cinématographique Baden-Württemberg qui avait financé ce film du réalisateur Tom Hooper, lequel a été élu « réalisateur de l’année » pour sa production.

Suite ...

(Daily Xtra / Non-Stop People) Une transgenre quitte sa femme et ses sept enfants pour vivre la vie d’une fillette de 6 ans ! (vo)

Share Button

Stefonknee Wolshct est née homme mais s’est toujours sentie femme. Après avoir été malheureuse dans sa vie d’homme, elle a plaqué sa femme et ses sept enfants pour vivre la vie d’une fillette de 6 ans. Une histoire très étonnante à découvrir dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Suite ...

(7sur7.be) Le plus jeune transgenre de Belgique (7 ans): « Je serai toujours une fille »

Share Button

L’histoire a fait pas mal de bruit chez nos voisins flamands. Né garçon, Senne est devenu Sanne il y a trois ans maintenant. Si tout se passe comme prévu, elle subira une opération de changement de sexe à 18 ans. Âgée de 7 ans aujourd’hui, la petite fille est le plus jeune transgenre de Belgique. Dans sa chambre, c’est le rose et le turquois qui prédominent. « Je ne deviendrai plus jamais un garçon. »

Suite ...

Litteraturevom.canalblog.com Collège en andalousie : choisir son sexe en classe

Share Button

Le Parlement andalou a approuvé mercredi une proposition de loi concernant la « non-discrimination fondée sur l’identité de genre et la reconnaissance des droits des personnes transgenres ». La loi, promue entre autres par l’extrême gauche, les Verts et le groupe socialiste favorisera via le principe de « discrimination positive » l’emploi des personnes transgenres et les écoles devront considérer les élèves comme un garçon ou une fille selon leur désir et non la réalité de leur anatomie.

Suite ...

Le Nouvel Observateur Théorie du genre : Une clinique pionnière pour « enfants trans » à Chicago

Share Button

Titre d’origine: « Ces enfants transgenres qui « ne sont pas nés dans le bon corps » »

Ryan, Sade, Amya, se sentent appartenir au genre opposé à leur sexe physique. Une clinique pionnière de Chicago prend en charge dès l’âge de 3 ans, ces enfants qui n’entrent pas dans les cases.

Suite ...

AFP / Le Monde Facebook introduit les options « transsexuel » et « intersexuel » dans sa version anglaise

Share Button

A ce jour, les utilisateurs de Facebook n’avaient que deux choix pour définir leur genre : « homme » ou « femme ». Jeudi 13 février, le réseau social a annoncé que ses abonnés anglophones auront de nouvelles options : ils pourront se définir comme « transexuel » ou « intersexuel ».

Suite ...

Égalité & Réconciliation Farida Belghoul sur la théorie du genre et la politique de Vincent Peillon pour l’école

Share Button

Athée – Illettré – LGBT

Entretien avec Farida Belghoul sur la théorie du genre et la politique de Vincent Peillon pour l’école.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x16mtgj_farida-belghoul-sur-la-theorie-du-genre_news#from=embediframe[/dailymotion]

Suite ...

AFP / TF1 Un Belge euthanasié après une opération de changement de sexe ratée

Share Button

Nathan Verhelst est mort dans un hôpital de Bruxelles, entouré de plusieurs amis. Ce belge de 44 ans qui rêvait d’être un homme a demandé à être euthanasié après une opération de changement de sexe qui a échoué. « Il est mort en toute sérénité », a déclaré le médecin l’ayant suivi, Wim Distlemans, de l’hôpital universitaire flamand VUB. Toutes les conditions d’une euthanasie étaient réunies car « on pouvait clairement parler dans ce cas de souffrances psychiques insupportables », a-t-il précisé au quotidien Het Laaste Nieuws.
 
Nathan avait le sexe féminin à sa naissance, dans une famille qui comptait trois garçons, et portait le prénom de Nancy. Il avait été rejeté par ses parents, qui souhaitaient un nouveau garçon, selon le quotidien qui l’a interrogé la veille de sa mort. Rêvant depuis son adolescence de devenir un homme, il avait successivement subi trois opérations (cure d’hormones, ablation des seins et changement de sexe) entre 2009 et juin 2012, mais sans en être satisfait : sa poitrine restait trop forte et le pénis qu’on lui avait placé était « raté », avait-il expliqué.
 
« Dans le miroir, j’ai eu une aversion pour mon nouveau corps »
 
« J’avais préparé des dragées pour fêter ma nouvelle naissance, mais la première fois que je me suis vu dans le miroir, j’ai eu une aversion pour mon nouveau corps », avait raconté Nathan. « J’ai eu des moments heureux, mais au final la balance penchait du mauvais côté », avait-il résumé, estimant être « resté 44 ans de trop sur cette terre ».
 
Pour avoir recours à l’euthanasie, qui est légale depuis 2002 en Belgique , « la personne doit présenter une affection grave et incurable qui lui cause des souffrances » pouvant être « d’ordre psychique ou physique », a expliqué Jacqueline Herremans, membre de la Commission nationale sur l’euthanasie.
 
« Pas une dépression passagère »
 
« Un premier médecin s’est intéressé aux caractères grave et incurable de l’affection (…) Un autre médecin, un psychiatre, spécialiste de la pathologie concernée, a examiné la qualité de la demande pour déterminer s’il ne s’agissait pas, par exemple, d’une dépression passagère », a-t-elle ajouté sur RTL.

Suite ...

(Reportage Cherie25, Sans Tabou) Enfants transgenres, garçons ou filles ?

Share Button

Garçon ou fille ? la question est en général tranchée dès la deuxième échographie, 13 semaines après notre conception. Pourtant dans quelques cas extrêmement rares, la question va revenir, souvent dès l’enfance, sous la forme d’une certitude d’une force incroyable : je suis une fille, a répété sans relâche Sanne, un petit garçon de 7 ans.

Suite ...

Paris Match UK: Un pervers change de sexe, la justice revoit son jugement

Share Button

Flasher Stuart Fisher, accusé d’exhibitionnisme en public, a été condamné à un programme thérapeutique pour les délinquants sexuels. Une peine qui a été revue, après le changement de sexe de l’individu de 47 ans, rapporte le  Sun. Une source proche du dossier confie que «le programme est spécifiquement prévu pour les hommes. Comme le contrevenant est devenue une femme à mi-chemin, quelque chose devait être fait». Elle ajoute: «Il n’y a jamais eu la moindre chance que le jugement soit retiré, il va juste être effectuée d’une manière différente». Pour Claire Phillipson, directrice d’une association féministe, la distinction n’a pas lieu d’être: «Quelle différence implique un changement de sexe ? Un changement de nom ou de corps ne font d’eux [les pervers] des gens moins dangereux».

Suite ...