Archives pour la catégorie Idéologie du genre

(Médias Presse Info) Offensive du gender : des drag queens pour lire des contes aux enfants

Share Button

DragQueenStoryHour_for-kids

Pour subvertir la société, l’une des tactiques consiste à faire de la propagande auprès des enfants dès le plus jeune âge. Le lobby LGBT l’a bien compris et multiplie les initiatives vers les plus petits.

Suite ...

(JRE) Procès en appel : solidaires de nos enfants, ou pas ?

Share Button

Patrick Bray, président de l’association Rivage, nous écrit cet article ci-dessous dans l’objectif que chacun comprenne bien que si le procès en appel (qui devrait intervenir avant  la fin de l’été) entérine les condamnations touchant Farida Belghoul et Dalila Hassan, la théorie du genre sera définitivement dissociée de l’agression sexuelle. Ainsi, nous passerons de l’ère de la théorie du genre « inexistante » à celle où elle sera reconnue MAIS sans être considérée légalement comme une agression morale à caractère sexuel. Pire qu’avant, c’est maintenant ! Aucune conférence, aucun livre, aucune pétition n’y pourront rien. Nos enfants ne pourront jamais se défendre eux-mêmes. L’enjeu de cet appel est considérable. Le pouvoir, par ses représailles contre les parents JRE, serait-il parvenu à terroriser complètement toutes les familles de France ? Nous ne le pensons pas : des braises couvent.

Suite ...

(JRE) Joué-lès-Tours : le verdict

Share Button

Le tribunal de Tours vient de rendre aujourd’hui son verdict concernant l’affaire de Joué-les-Tours.

Dalila Hassan mise en examen pour diffamation envers un fonctionnaire public est condamnée à 4000 euros d’amende.

Suite ...

(JRE vs Libération) Affaire Joué-lès Tours: Farida Belghoul face à Libération

Share Button
Inédit : L’intégralité de la première interview donnée par Farida Belghoul à un média mainstream depuis le début de la JRE (Journée de retrait de l’Ecole). A partager en masse.

NDLR: Le résultat sur Libération, sous vos applaudissements:

A Tours, une figure anti-«théorie du genre» jugée pour diffamation: http://www.liberation.fr/france/2016/03/24/a-tours-une-figure-anti-theorie-du-genre-jugee-pour-diffamation_1441863

Suite ...

(JRE) Affaire Joué-les-Tours: compte-rendu du procès de Farida Belghoul

Share Button

Titre d’origine: Qui joue des tours à la JRE ?

24 mars 2016 : jeudi saint pour les chrétiens (jour du procès de Jésus dans l’Évangile), nous comparaissons Dalila Hassan et moi-même devant le tribunal correctionnel de Tours. Ce procès dura presque 7 heures sur fond de « théorie du genre inexistante »… Quel drôle de hasard décidément : se faire juger à Tours dont le Tribunal de Grande Instance fut le premier à reconnaître « le sexe neutre » en France par jugement en 2015 dans le cas d’un particulier.

Suite ...

Réinformation Tv Au Royaume-Uni, le nombre de mineurs soignés pour « dysphorie de genre » est en augmentation de 1.000 % en 5 ans

Share Button

Le tabloïde britannique The Sun affirmait il y a quelques jours que le nombre d’enfants soignés aux frais de la NHS (la National Health Service) pour « dysphorie de genre » au Royaume-Uni a fait un bond de 1.000 % en cinq ans. Ils sont faciles à dénombrer, puisque seules deux cliniques, Tavistock et Portman, reçoivent des mineurs « transgenre ». En 2010, 97 mineurs y ont consulté avec leurs parents ; en 2015, ils étaient 1.013. Cette multiplication par dix est-elle le signe d’une sorte d’épidémie ? Et alors, pourquoi ? En tout cas, les responsables des cliniques se disent incapables de dire si l’augmentation va se poursuivre.

Suite ...

Vigi-Gender Pièce de théatre « Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon »

Share Button

La pièce issue du livre « Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon » est mise en scène à Toulouse au théâtre du Grand Rond et présentée dans le cadre scolaire à des élèves de primaire.
histoire_de_julie_2

Suite ...

(Klagemauer Tv) Allemagne – « The Danish Girl » un film transgenre autorisé à partir de 6 ans. Est-ce responsable ?

Share Button

Depuis janvier de cette année, le film anglo-américain « The Danish Girl » est à l’affiche dans les cinémas allemands. Ce film a déjà reçu des distinctions internationales et il a été nominé pour de nombreux prix, entre autres pour le « Queer Lion Award », les « Golden Globe Awards », les « Critic´s Choice Awards » et pour les « Oscars ». C’est la société médiatique et cinématographique Baden-Württemberg qui avait financé ce film du réalisateur Tom Hooper, lequel a été élu « réalisateur de l’année » pour sa production.

Suite ...

(Média Presse Info) Les enfants canadiens pourront changer de sexe selon leur humeur

Share Button

Le Ministre de l’Éducation de la province canadienne de l’Alberta, David Eggen, a envoyé aux écoles un guide des nouvelles règles concernant l’orientation sexuelle et l’identité de genre. L’idée de ce guide est que, à tout âge et à tout moment, les enfants peuvent choisir s’ils veulent être traités comme des garçons, des filles ou dans un « état intermédiaire ».

Suite ...

(RRR) Vœux à la Nation 2016 de Stan Maillaud

Share Button

►►►Vœux à la Nation 2016 de Stan Maillaud◄◄◄

« Opération Chocolats… — De la part de votre ami Stan Maillaud — »
CLIQUEZ ICI

Suite ...

(7sur7.be) Le plus jeune transgenre de Belgique (7 ans): « Je serai toujours une fille »

Share Button

L’histoire a fait pas mal de bruit chez nos voisins flamands. Né garçon, Senne est devenu Sanne il y a trois ans maintenant. Si tout se passe comme prévu, elle subira une opération de changement de sexe à 18 ans. Âgée de 7 ans aujourd’hui, la petite fille est le plus jeune transgenre de Belgique. Dans sa chambre, c’est le rose et le turquois qui prédominent. « Je ne deviendrai plus jamais un garçon. »

Suite ...

Litteraturevom.canalblog.com Collège en andalousie : choisir son sexe en classe

Share Button

Le Parlement andalou a approuvé mercredi une proposition de loi concernant la « non-discrimination fondée sur l’identité de genre et la reconnaissance des droits des personnes transgenres ». La loi, promue entre autres par l’extrême gauche, les Verts et le groupe socialiste favorisera via le principe de « discrimination positive » l’emploi des personnes transgenres et les écoles devront considérer les élèves comme un garçon ou une fille selon leur désir et non la réalité de leur anatomie.

Suite ...