Archives pour la catégorie Maurice Berger

(Les professionnels contre l'Education sexuelle et les droits sexuels) Maurice Berger – Pédopsychiatre – Alerte sur « l’éducation sexuelle » des enfants

Share Button

LES DANGERS DE « L’EDUCATION A LA SEXUALITE » POUR LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS

Alerte du Dr Berger, pédopsychiatre, ex-professeur associé de psychopathologie de l’enfant à l’Université Lyon 2, concernant les plans gouvernementaux français sur « l’éducation à la sexualité », prenant source dans des textes internationaux portés par l’OMS, le planning familial et l’ONU, en cours d’application dès la maternelle en France : DANGER POUR LES ENFANTS

Suite ...

(Village de la Justice) Expertises judiciaires : le recours au « syndrome d’aliénation parentale » bientôt proscrit car médicalement infondé.

Share Button

marie-christine-grysonPar Marie-Christine Gryson-Dejehansart.
Le ministère des Familles de l’Enfance et des Droits des femmes vient d’annoncer la prochaine publication d’une fiche sur le site du ministère de la Justice, visant à proscrire l’utilisation du concept idéologique dénommé « syndrome d’aliénation parentale » (SAP) ou « aliénation Parentale » (AP). Depuis une dizaine d’années, de nombreux spécialistes de l’enfance et du psycho-traumatisme n’ont eu de cesse d’en dénoncer la dangerosité au regard de la protection des enfants. Ils déplorent également son introduction abusive dans les milieux de la justice par le biais de son enseignement dans certaines formations de professionnels et en particulier à l’École nationale de la magistrature.

Suite ...

(Livre / Collectif d'auteurs sous la coordination d’Hélène Romano & Eugénie Izard) Danger en protection de l’enfance – Dénis et instrumentalisations perverses

Share Button

La protection de l’enfance, en ce début de XXIème siècle, est marquée par une régression majeure.

L’évaluation du témoignage des enfants victimes de maltraitance conclut de plus en plus souvent au déni de la réalité de ces violences. Après la mode de l’aliénation parentale et des enfants menteurs, c’est désormais le règne des « faux souvenirs ». Les parents protecteurs se trouvent d’emblée suspectés d’instrumentaliser leurs enfants, et les professionnels, qui soutiennent l’enfant, d’être partisans ou partiaux ; pendant que les auteurs s’érigent en victimes.

Suite ...