Archives pour la catégorie Thème – ORGANISATIONS

Livre / Sylvie Jumel La Sorcellerie au coeur de la République

Share Button

livre-sorcellerie-au-coeur-republiqueVous croyez, vous, à la sorcellerie ? Attention, pas les médiums, voyants et autres astrologues permanentées : nous parlons bien des sorciers. Des mages, des jeteurs de sorts et autres thaumaturges adeptes de magie noire ou blanche, qui enfoncent des aiguilles dans des poupées, fouillent la terre des cimetières, éventrent des crapauds… pour agir sur la réalité. Savoir si ces pratiques sont efficaces n’est pas notre propos, et nous n’avons pas non plus à juger les clients  » ordinaires « .

Suite ...

Le Parisien « Je maintiens mes accusations contre l’agence Elite »

Share Button

homme d’affaires libanais
IL EST L’HOMME par qui le scandale avait rebondi. L’été dernier, dans une interview au magazine « Capital », Omar Harfouch, un homme d’affaires libanais, avait porté de nouvelles accusations de harcèlement sexuel sur mineures et autres pratiques douteuses dont se seraient rendus coupables certains responsables de la célèbre agence de mannequins Elite.

Suite ...

(La Dépêche) Pédophilie : Elise Lucet dissèque l’affaire d’Outreau

Share Button

Télé – médias – FRANCE 3

En novembre dernier, on découvre avec effarement cette affaire insensée de pédophilie en famille.

A Outreau, près de Boulogne-sur-Mer, six personnes, présentées comme des notables sont mises en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans. Elles rejoignent sous les verrous onze autres personnes. Pendant six ans, des familles auraient abusé de leurs propres enfants. Dont certains auraient même été prostitués au sein d’un réseau qui aurait de ramification en Belgique…

Suite ...

Reportage Channel4, Masters of darkness Aleister Crowley : « L’homme le plus malsain au monde »

Share Button

Les Rolling Stones, les Beatles, David Bowie, Led Zeppelin… Beaucoup d’artistes des années 60 ont été influencés par la philosophie d’Aleister Crowley. « Il n’y a d’autre Loi que Fais ce que tu veux »… Un leitmotiv qui a inspiré la génération hippie.

Suite ...

(France 2, Tout le monde en parle) Interview vérité de Marie Laforêt

Share Button

Thierry ARDISSON, en présence de Joey STARR et d’Elisa TOVATI, reçoit Marie LAFORET sous le nom de madame de LAVANDEYRA à propos l’affaire Didier SCHULLER et de ses soupçons quant à l’implication de son mari, Eric de LAVANDEYRA, dans cette affaire.

Suite ...

Fiche AFFAIRES OUTREAU

Share Button

Résumé & infos complémentaires

Suite ...

L'Humanité Angers: Derrière les bourreaux, un réseau

Share Button
La cour d’assise d’Angers a condamné à seize et douze ans de prison les parents proxénètes de leurs quatre filles.Seize ans de prison pour la mère tortionnaire, quarante-trois ans, incestueuse et proxénète de ses filles, douze ans pour le père, quarante et un ans, bourreau violeur de ses enfants. La cour d’assises d’Angers (Maine-et-Loire) n’a eu aucune indulgence pour le couple L., dont le sadisme a transformé l’enfance de leurs quatre filles en un enfer quotidien, pendant plus de onze ans : coups et blessures, humiliations, dénutrition, privation des soins les plus élémentaires, viols dès l’âge de cinq ans. L’horreur se lisait sur le visage des jurés tout au long des trois jours de ce procès, jugé en la seule présence des journalistes. Comment ces gamines ont-elles pu survivre, régulièrement battues, sommées de rester des dizaines d’heures debout mains sur la tête, jetées presque nues dans le jardin, la nuit en plein hiver ? Des enfants objets de la perversion de leurs parents, et des désirs des  » clients « . Au su de tout le village, près de Cholet. Plusieurs témoins confirment la rumeur selon laquelle les filles L.,  » on pouvait se les faire « . Et pourtant le martyr des enfants s’est éternisé de 1986 à 1997, sans qu’aucun signalement n’aboutisse. Procès étouffant. Le président Vermorel répète :  » Nous sommes là pour juger ceux-là et rien d’autre. « . Mais le couple L. paraît bien seul dans le box. Où sont les clients, violeurs de mineures de moins de quinze ans ? Claquement de talons, salut militaire, le gradé de la gendarmerie, H., soutient à la barre qu’il n’a rien vu et que Caroline (1), l’aînée des victimes, affabule. Caroline se lève :  » Il ment ! « . Le gendarme H. est accusé par Caroline d’être le protecteur du réseau de prostitution. Or c’est lui qui  » s’occupait  » de l’enquête. De tous les clients dénoncés par les victimes, seul l’un d’eux attend d’être jugé. En correctionnelle, car ses viols ont été décriminalisés. Caroline est l’une des enfants identifiés sur le cédérom pédosexuel trouvé à Zandvoort (Hollande), dont nous avions révélé l’existence. Elle y a reconnu cinq autres mineurs de la région. Quel est le lien entre le Maine-et-Loire et la Hollande ? Cela aurait dû être établi par la juge Ringot qui instruit l’affaire du cédérom, à Paris. Le procès d’Angers, prévu en 2000, a même été repoussé pour cette raison.  » J’ai écrit plusieurs fois au juge Ringot, mais elle n’a jamais répondu « , proteste Me Salquain, avocat de la mère. Pourquoi ce blocage ? Pourquoi l’instruction, à Angers, a-t-elle réduit le dossier à une affaire de parents maltraitants et de proxénétisme sans client ? Le verdict aurait pu être plus lourd si Caroline n’avait demandé l’indulgence du jury :  » Ce sont mes parents, je les aime.  » Pour Jean Claude Disses, l’avocat de Caroline,  » justice a été rendue aux victimes, mais l’essentiel, le réseau, n’a pas été jugé « . Fait significatif, l’avocat général Rudy a fait immédiatement appel, afin que le futur procès soit aussi celui du réseau.

Serge Garde

*L’identité de la victime a été modifiée.

Source: http://www.humanite.fr/node/255697

Suite ...

L'Express Qui veut la peau d’Elite?

Share Button

Depuis deux ans, un flot de rumeurs à scandale fait vaciller la célèbre agence de top models, n° 1 mondial. Ses dirigeants contre- attaquent. L’Express a mené l’enquête

Suite ...

France 2, Tout le monde en parle Karen Mulder fait des révélations explosives sur l’agence Elite et les viols qu’elle a subi

Share Button

Émission censurée

Suite ...

CSA «Viols d’enfants: la fin du silence»: Réserves du CSA dans son Bilan de l’année 2000

Share Button

Le Conseil a également fait part à France 3 de ses réserves sur l’émission « Paroles d’enfants » diffusée en mars et intitulée «Viols d’enfants: la fin dusilence».  Si l’émission présentait une enquête étayée sur un sujet important (les pratiques sectaires pédophiles), deux éléments appelaient cependant une réserve: en premier lieu, la citation d’écoutes téléphoniques qui, sorties de leur contexte, pouvaient voir leur sens modifié ; en second lieu, les graves propos d’une magistrate concernant l’existence de charniers d’enfants en région parisienne lors du plateau qui suivit la diffusion du reportage.

Suite ...

Libération Images pédophiles: coup de filet

Share Button

RTS Réseaux pédophiles : la pièce qui accuse

Share Button
Un reportage de Anne Gintzburger, Frédérick Lacroix et Laurence Beneux [DR] Pour des raisons de droits cette video n’est pas disponible sur notre site.
Pourquoi la justice ne fait-elle presque rien pour arrêter les pédophiles ? L’an passé, un CD rom contenant des milliers de photos d’enfants abusés a été remis aux juges dans plusieurs pays européens. Des mères y ont reconnu leur fils ou leur fille. Ce reportage cherche à comprendre pourquoi l’enquête n’a pas progressé malgré des indices troublant.

En février 2000, on découvrait en France l’existence d’un CD Rom pédophile rassemblant des milliers d’images pornographiques mettant en scène des mineurs. Ce CD Rom avait été découvert chez un pédophile hollandais du nom de Gerrit Ulrich, assassiné depuis. Des images insoutenables qui montrent que les enfants sont victimes d’u n trafic comparable à celui de la drogue.

Suite ...