Archives pour la catégorie LES SOURCES

Pedopolis v2 référence les articles archivés selon 3 types de sources:

  1. « Les sources Mainstream », organismes médiatiques relayant généralement comme son nom l’indique en anglais  le « courant de pensée dominante », mais qui pourtant nous offrent parfois des perles de Vérité. Ces organismes appartiennent en général à d’autres organismes, qui eux même appartiennent à encore d’autres propriétaires, et ainsi de suite jusqu’aux pouvoirs dominants rééls.
  2. « Les sources alternatives », indépendantes de tout pouvoir et libres de leur expression. Ces sources interviennent généralement sur le web sous la forme de sites et de blogs.
  3. « Qui ose parler«  (et/ ou agir !), catégorie transversale issue de la première version de Pedopolis, elle référence toutes ces personnes courageuses qui osent évoquer les sujets tabous qui animent notre site, en se mettant souvent en danger professionellement, socialement, fiscalement, physiquement, etc. Ces personnages bénéficient de  notre respect pour leurs prises de positions assumées, et interviennent dans les 2 types de sources précédentes.

Vous pouvez par mail nous suggérer des sources qui ne sont pas répertoriées dans notre base de donnée.

Si certaines sources ont zéro articles répertoriés, c’est que le ou les articles n’ont pas encore été classés.

(Paris Match n°3497) Le terrible récit d’une petite victime des sectes lucifériennes – Samir, l’enfant sacrifié à Satan

Share Button

Article Alliance Kripten – … by Pedopolis

 

 

Les réseaux pédophiles tels que les a révélés l’affaire Dutroux sont parfois patronnés par des sectes d’inspiration satanique. Elles se livrent sur les enfants que leur procurent des rabatteurs à des rituels sadiques qui peuvent aller jusqu’à la mise à mort. Ces horreurs ont été vécues par le jeune Samir, enlevé à Paris par la secte Kripten. Elles sont rapportées en détail dans un livre bouleversant, « L’enfant sacrifié à Satan », qui viens de paraître aux éditions Filipacchi. Le jeune Samir a entre-temps été entendu par la justice belge. Notre collaborateur Michel Peyrard a interviewé l’auteur du livre.

Suite ...

(Le Monde) Affaire de Versailles: Pétition d’intellectuels français pour la libération de 3 pédophilies

Share Button

Publié par Le Monde le 26 janvier 1977

« Les 27, 28 et 29 janvier, devant la cour d’assises des Yvelines vont comparaître pour attentat à la pudeur sans violence sur des mineurs de quinze ans, Bernard Dejager, Jean-Claude Gallien et Jean Burckardt, qui arrêtés l’automne 1973 sont déjà restés plus de trois ans en détention provisoire. Seul Bernard Dejager a récemment bénéficie du principe de liberté des inculpés.

Suite ...

Antenne 2 Critique de « Salo ou les 120 journées de Sodome » par François CHALAIS

Share Button

François CHALAIS critique violemment le dernier film de l’écrivain cinéaste italien Pier Paolo PASOLINI « Salo ou les 120 journées de Sodome ». Images d’archive INA
Institut National de l’Audiovisuel

Suite ...

Extrait du film "Salo ou les 120 journées de Sodome" « Faibles créatures enchainées, destinées à notre plaisir »

Share Button

« Bonjour, tout est prêt, tout est prêt selon vos désir.

Faibles créatures enchainées, destinées à notre plaisir. J’espère que vous ne vous attendez pas à trouver la liberté ridicule que vous concède le monde extérieur. Ici vous êtes hors des limites de toute légalité. personne ne sait que vous êtes ici. Pour le monde, vous êtes déjà morts. Écoutez maintenant le règlement qui régira votre vie. (…) »

Suite ...

Film / Bande annonce (VO) Salo ou les 120 jours de Sodome

Share Button

Interdit aux moins de 16 ans

Titre d’origine: « Salò o le 120 giornate di Sodoma »

Durant la République fasciste de Salo, quatre seigneurs élaborent un règlement pervers auquel ils vont se conformer. Ils sélectionnent huit représentants des deux sexes qui deviendront les victimes de leurs pratiques les plus dégradantes. Tous s’enferment alors dans une villa près de Marzabotto afin d’y passer 120 journées en respectant les règles de leur code terrifiant.

Suite ...

(TSR, Destins) Daniel Cohn Bendit évoque ses rapports sexuels avec les enfants dans une crèche de Francfort

Share Button

Dans les années septante,  Daniel Cohn bendit vit à Francfort et travaille dans une crèche alternative. Dans l’émission de la TSR « Destins » en 1975, il tiens des propos plus qu’ambiguës sur ses rapports avec les enfants:

Suite ...

(Antenne 2, Apostrophes) Bernard Pivot reçoit Gabriel Matzneff pour son livre « Les moins de seize ans »

Share Button

En septembre 1975, Bernard Pivot l’invite pour la première fois dans son émission Apostrophes, l’année même de la création de celle-ci, pour son livre Les moins de seize ans. Au cours de cette émission, une enseignante qui venait de fonder une association pour la défense des droits de l’enfant, Jeanne Delais, conteste fermement les thèses de Matzneff (tout en s’efforçant de préserver l’amour-propre d’écrivain de ce dernier).

Suite ...

Film / Bande annonce Orange mécanique

Share Button

Interdit aux moins de 16 ans

Au XXIème siècle, où règnent la violence et le sexe, Alex, jeune chef de bande, exerce avec sadisme une terreur aveugle. Après son emprisonnement, des psychanalystes l’emploient comme cobaye dans des expériences destinées à juguler la criminalité…

Suite ...

Film / Bande Annonce Rosemary’s Baby

Share Button

Malgré les conseils de leur vieil ami Hutch, Guy Woodhouse et sa jeune femme, enceinte, s’installent dans un immeuble new-yorkais vétuste, considéré par leur ami comme une demeure maléfique. Aussitôt, leurs voisins, Minnie et Roman Castevet, vieux couple d’Europe centrale, imposent leur amitié et leurs services. Si Guy accepte facilement ce voisinage, Rosemary s’en inquiète…

Suite ...

(Livre, CIA) Kubark

Share Button

(The Journal of mental science) L’adrénochrome comme cause de la schizophrénie: étude de certaines déductions de cette hypothèse

Share Button

The Journal of mental science 1955

Publié en ligne par Cambridge University Press: 08 Février 2018

EXTRAITS :

1. En acceptant les vues de Hoffer, Osmond et Smythies, selon lesquelles l’adrénochrome ou une substance apparentée est la cause de la schizophrénie, en tant qu’hypothèse de travail, les déductions ont été faites qu’une population de schizophrènes devrait contenir un excès de types profondément pigmentés et une carence de personnes allergiques.

Suite ...