Archives pour la catégorie Teodoro Obiang Nguema Mbasogo

Rfi Afrique Le gouvernement Obiang réfute les accusations d’assassinats politiques (et de crimes rituels)

Share Button

A quelques semaines de la candidature de Teodoro Obiang Nguema à un énième mandat à la présidence de la République, l’opposition équato-guinéenne avait lancé un pavé dans la mare en publiant, le 12 octobre dernier, une liste de 310 supposés assassinats politiques perpétrés sous son régime.Vendredi 30 octobre, le gouvernement lui a répondu, estimant que cette liste était «fausse». L’opposition maintient, et précise que cette liste n’est pas encore close.

Suite ...

Blog Médiapart Lanceur d’alerte puni à Orange ?

Share Button

Comment devient-on lanceur d’alerte? Acte civique, engagement militant, justicier /redresseur de torts, porte-étendard de la justice, se protéger des éclaboussures de trafics, défense individuelle de malversations collectives? Vraisemblablement autant de profils, de situations que de lanceurs d’alerte. Le sort d’un cadre d’Orange, Yves Garcia, apporte des éléments de compréhension.

Suite ...

Jeune Afrique Crimes rituels : sur l’autel de la puissance et de l’impunité

Share Button

Enfants kidnappés, albinos massacrés, cadavres mutilés… Pour s’attirer fortune et pouvoir, certains monnaient cher cérémonies macabres ou trafics d’organes. Enquête sur un scandale qui, étrangement, refait surface avant chaque élection.

Suite ...

L'Express n°3210 Guinée équatoriale: les gros pépins d’Orange

Share Button

Affaire de moeurs, guérilla judiciaire interne, contentieux avec les autorités de Malabo: l’aventure du géant des télécoms dans un pays qui faisait figure d’eldorado vire à l’aigre.

Suite ...

Le Canard Enchainé n°4785 Les étranges pépins d’Orange en Afrique

Share Button

Pour conserver l’un de ses plus rentable contrat africain, Orange ex-France Telecom, s’est livré à des forfaits, pas seulement téléphoniques … Là il ne s’agit pas de panne.  L’histoire se passe en Guinée Equatoriale, petit Etat pétrolier. En 1984, la dictature au pouvoir (toujours dirigée pas Teodoro Obiang) désigne France Telecom comme seul opérateur privé du pays, les militaires percevant 60% des profits réalisés.

Suite ...

Le Lettre du Continent n°576 Les conseillers français d’Obiang

Share Button

Aussi discrets qu’Hassan Hachem, le sésame du président Obiang, plusieurs conseillers officieux français œuvrent dans l’ombre du chef de l’Etat.

Suite ...