Archives pour la catégorie Conseil supérieur de la magistrature

CMS

(Ouest France) Le magistrat (olivier Bailly) qui proposait sa fille de 12 ans pour des rapports sexuels est révoqué

Share Button

Le Conseil supérieur de la magistrature a prononcé, ce mardi 13 juillet, la révocation d’un magistrat qui avait proposé sur Internet à des inconnus d’avoir des relations sexuelles avec sa fille mineure.

Suite ...

(AFP et Sud Ouest) Un magistrat (Olivier Bailly) sous le coup d’une révocation pour avoir offert sa fille pour des rapports sexuels

Share Button
Le ministère de la justice a prononcé une demande de révocation pour un magistrat qui proposait à des inconnus différents types de relations sexuelles sur sa fille mineure

« Il a perdu toute légitimité à faire respecter la loi » : la Chancellerie a réclamé jeudi au Conseil supérieur de la magistrature (CSM) la révocation d’un magistrat, mis en examen pour avoir proposé sur internet à des inconnus d’avoir des relations sexuelles avec sa fille mineure.

Suite ...

(Le Média Live) Explosif : Un réseau pédocriminel au sein de la DGSI ?

Share Button

Morad EL HATTAB est écrivain/Géopoliticien,

Depuis 5 ans de procédures, il est aujourd’hui avec beaucoup de courage en capacité d’interpeller à visage découvert une affaire pédocriminelle qu’il vit au quotidien pour sauver ses jeunes enfants et qui questionne la DGSI et ses très graves dysfonctionnements.

Suite ...

Le Nouvel Observateur Pas de sanction pour le magistrat qui s’est masturbé en pleine audience …

Share Button

Titre d’origine: « Juge onaniste : pas de sanction »

Le CSM a annoncé qu’il ne sanctionnerait pas le juge surpris en train de se masturber lors d’une audience et jugé irresponsable de ses actes par des psychiatres.

Suite ...

(L'Humanité) Télé. Où en est l’enquête sur les réseaux pédocriminels ? L’affaire du cédérom relancée

Share Button

La chaîne cryptée Canal Plus propose une investigation très poussée sur le dossier du cédérom dont l’Humanité avait révélé l’existence. Les réseaux pédophiles et leurs étranges protections au centre du scandale.

Suite ...