Archives pour la catégorie Ardennes (08)

(Lelibrepenseur) #BalanceTonOgre n°4 : Fourniret et la franc-maçonnerie !

Share Button

https://youtu.be/6iLOoljrx9c

Voici le quatrième numéro de la la série #BalanceTonOgre concernant la pédocriminalité, il concerne le monstre des Ardennes, Michel Fourniret. Il s’agit principalement ici de son lien avec la franc-maçonnerie qui a été négligé comme par hasard par les enquêteurs et la justice… N’hésitez surtout pas à inonder les réseaux sociaux avec le hashtag #BalanceTonOgre afin de dénoncer ces criminels. Voir l’émission de « Balance Ton Post » : https://pedopolis.com/2020/12/11/reseaux-pedocriminels-et-franc-maconnerie-les-questions-que-se-posent-selim-fourniret-et-alix-louis-karl-zero/

Suite ...

(Le Média Live) Explosif : Un réseau pédocriminel au sein de la DGSI ?

Share Button

Morad EL HATTAB est écrivain/Géopoliticien,

Depuis 5 ans de procédures, il est aujourd’hui avec beaucoup de courage en capacité d’interpeller à visage découvert une affaire pédocriminelle qu’il vit au quotidien pour sauver ses jeunes enfants et qui questionne la DGSI et ses très graves dysfonctionnements.

Suite ...

(France Bleu) Le patron de l’antiterrorisme / DGSI dans les Ardennes mis en examen pour viol aggravé sur mineur et détention de milliers d’images pédopornographiques

Share Button

Le chef de la direction générale de la sécurité intérieure est incarcéré depuis le 22 juin et mis en examen pour viol aggravé sur mineur, agression sexuelle, détention et consultation habituelle d’images pédopornographiques. Il encourt une peine de 20 ans de réclusion criminelle.

Suite ...

Dondevamos Revue de presse du mois d’octobre 2014

Share Button

(L'Humanité) La France n’est pas épargnée

Share Button

  Et la France ? Alors que le monde découvrait avec horreur l’affaire Dutroux en Belgique, quatre opérations de police ont ciblé les pédophiles dans l’Hexagone. Premier coup de filet, en avril 1996. Nom de code : opération Toro Bravo. Quinze mois d’enquête à partir de la saisie d’une cassette chez un cadre parisien, pour débusquer un réseau impliquant soixante-douze personnes. À sa tête Caignet et Vuillaume.

Suite ...