Archives pour la catégorie Thème – PÉDOCRIMINALITÉ

L'Humanité La pédocriminalité via Internet

Share Button
Un colloque dans l’enceinte du Parlement européen.

En marge de l’affaire Dutroux, un colloque sur la pédocriminalité s’est tenu dans l’enceinte du Parlement européen à Bruxelles, le 28 janvier 2004, à l’initiative du groupe des Gauches unitaire européenne-Gauche Verte nordique. Eurodéputée communiste et coorganisatrice, Sylviane Ainardi dénonce une véritable forme de négationnisme :  » La pédocriminalité est niée par beaucoup de personnes honnêtes, parce c’est quelque chose qui dérange, qui dépasse l’entendement. Ça m’a renvoyé à mon histoire familiale. Mes parents ont été déportés, mais la réalité des camps de concentration a été niée jusqu’au retour des rescapés. Parce que cela touche à l’indicible.  »

Suite ...

ICW Présentation de l’association ICW-Collectif des mères

Share Button

ICWL’association International Children Welfare – Collectif des Mères, déclarée le 29 Mars 2001 puis est parue au J.O le 21 avril 2001, est née d’un constat grave : la défaillance criminelle de l’Etat français vis-à-vis des enfants victimes d’agressions sexuelles incestueuses et de leurs mères qui assument dignement leurs devoirs de représentantes légales.

Suite ...

ICW - Collectif des Mères MANIFESTE – Agressions sexuelles incestueuses

Share Button
« Quiconque se tait et ferme les yeux est coupable de complicité  et de non-assistance à personne en danger »

Au nom d’une conception de la famille que nous refusons parce qu’elle maintient le secret sur les agressions sexuelles incestueuses, Femmes devenues mères, nous témoignons de l’injustice que nous vivons conjointement avec nos enfants.

Suite ...

Sisyphe & Collectif féministe contre le viol Protéger son enfant contre un père agresseur est souvent un long et vain combat pour la mère

Share Button

Extrait du Dossier « Agressions sexuelles incestueuses dans un contexte de séparation des parents : dénis de justice ? » @ Copyright Collectif Féministe Contre le Viol – VIOLS FEMMES INFORMATIONS, numéro vert : 0 800 05 95 95
(appel confidentiel et gratuit pour la France métropolitaine, du lundi au vendredi, de 10h à 19h) – Site Internet.

Suite ...

Le Nouvel Observateur Patrick Font chronique sa détention pour viol

Share Button

L’ancien animateur de « Rien à cirer » publie sur internet un chronique mensuelle dans laquelle raconte sa vie en prison et revient sur sa condamnation.

Suite ...

Zandvoort: le fichier de la honte Juan Miguel Petit – Rapport alarmant de l’ONU sur les réseaux pédocriminels en France

Share Button

https://www.youtube.com/watch?v=vMweKzkM5lI

Suite ...

Livre / Régina Louf Silence on tue des Enfants !

Share Button

livre-silence-on-tue-des-enfantsLe témoignage de Regina Louf ne vous laissera pas indifférent. C’est normal : l’auteur n’a rien laissé dans l’ombre. Bien au contraire, elle prend tous les risques en écrivant, noir sur blanc, ce que fut son long calvaire de petite fille prostituée et martyrisée par des adultes pervers, aux mains d’un réseau dans l’ombre duquel pourrait bien se profiler Marc Dutroux.
Pendant des mois, c’est à la gendarmerie qu’elle a remis – en toute confiance – les lambeaux déchirés de ses souvenirs. Ce qu’elle y a gagné ? Rien, sauf le rejet de « bien-pensants » offusqués par les terribles vérités qu’elle révèle, mais encore davantage par les rumeurs que certains propagent.

Suite ...

Reportage France 3, Passé sous silence Témoin X1 : silence, on tue des enfants! (Régina Louf – Affaire Dutroux)

Share Button

Témoignage absolument poignant de Régina LOUF, auteur du livre : Silence on tue des enfants. En 1996 l’affaire Dutroux est rendu publique, Régina LOUF va reconnaitre Marc Dutroux étroitement lié à son ancienne vie…Nihoul, elle le reconnait aussi en le voyant sortir du palais de justice. « Marc Dutroux était un personnage secondaire et Nihoul était le chef. » dit elle…

Suite ...

AP / Le Nouvel Observateur Procès à Melun : Les victimes dénoncent les peines trop clémentes prononcées à l’encontre des 10 membres d’un réseau pédophile

Share Button

Titre d’origine : Procès de Melun : 15 ans pour Albenque

Au bout de dix heures de délibéré la cour d’assises de Seine-et-Marne a finalement prononcé ce jeudi matin des peines clémentes -allant de huit mois d’emprisonnement ferme à quinze ans de réclusion criminelle- à l’encontre des dix membres d’un réseau de pédophiles condamnés pour avoir abusé de 19 garçons mineurs au début des années 90.=&0=& La décision de la Cour est largement inférieure aux réquisitions de l’avocat général, Yves Jeannier, qui avait réclamé mardi matin des peines comprises entre 5 ans de prison et 18 ans de réclusion criminelle.=&1=&

 

« C’est une peine qui me convient », a noté à contrecœur, Me Jean Chevais, avocat de l’association l’Enfant Bleu, partie civile au dossier. « La Cour a prononcé une interdiction définitive d’exercer une activité en relation avec des mineurs. C’est un garde-fou à la fois utile et nécessaire ».
Patrick Arwacher a été condamné à 10 années de réclusion criminelle, Daniel Berdoyes à 12 années de réclusion et Jean-Marc Smadja à huit ans d’emprisonnement ferme. Son avocat a annoncé son intention de faire appel de cette condamnation.
Raimund Tinnes, Claude Jaubert et Denis Pages ont tous trois été condamnés à cinq années d’emprisonnement dont 42 mois avec sursis, assortis de trois années de mise à l’épreuve et d’une obligation de soins, comme pour MM. Sadoul, Capmarty et Seigneury. Ces trois derniers ont passé en détention provisoire une période qui couvre celle à laquelle ils ont été condamnés, et sont ressortis libres de la salle d’audience.
(AP)

Suite ...

La Dépêche du Midi Alors que s’ouvre le premier procès criminel en France d’un réseau organisé

Share Button

Titre d’origine: Pédophilie : ces chiffres qui enflent et qui font peur

«Plus personne n’est à l’abri. A l’école, en vacances, au moment de choisir une nounou, moi aussi je me pose de questions, moi aussi j’ai peur qu’il arrive quelque chose à mes enfants ». Pédopsychiatre très impliquée dans la lutte contre la pédophilie(1), Dominique Frémy avoue, elle aussi, avoir été saisie de ce qu’elle appelle « la tentation paranoïaque »

Suite ...

(La Dépêche) Pédophilie : Elise Lucet dissèque l’affaire d’Outreau

Share Button

Télé – médias – FRANCE 3

En novembre dernier, on découvre avec effarement cette affaire insensée de pédophilie en famille.

A Outreau, près de Boulogne-sur-Mer, six personnes, présentées comme des notables sont mises en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans. Elles rejoignent sous les verrous onze autres personnes. Pendant six ans, des familles auraient abusé de leurs propres enfants. Dont certains auraient même été prostitués au sein d’un réseau qui aurait de ramification en Belgique…

Suite ...

France 2, Tout le monde en parle Saskia Mulder au sujet de sa soeur Karen

Share Button

Thierry ARDISSON reçoit la soeur de Karen MULDER, Saskia, qui fut également mannequin, dans une rubrique « Tout le monde s’explique ». En effet, en octobre 2001, l’animateur est contacté par Karen MULDER car elle a des révélations à faire sur l’agence Elite. Il la reçoit pour l’émission du 31 octobre 2001. Découvrant rapidement qu’elle n’est pas dans un état normal mais dans un délire paranoïaque, accusant un certain nombre de personnalités de l’avoir violée sous hypnose, Thierry ARDISSON décide d’arrêter l’interview et en accord avec la production de ne pas la diffuser. La famille MULDER fait interner Karen dans une clinique pour la soigner. Des « fuites » ayant eu lieu sur internet et dans la presse, la rumeur s’amplifiant de façon mensongère, sa soeur est là pour témoigner de la réalité : Karen va mieux, elle est soignée et n’a jamais eu d’épisode délirant auparavant. Elle a fait une dépression après avoir arrêté sa carrière de mannequin, elle est donc suivie depuis mais reste fragile. La jeune femme demande donc aux médias de ne pas créer une « affaire » là où il n’y en a pas. Un extrait musique générique « Les dossiers de l’écran » en off

Suite ...