Archives pour la catégorie Yvelines (78)

Le Courrier des Yvelines Viols sur mineures : dix ans de prison pour l’ex-principal du collège

Share Button

Michel Symphor, l’ex-principal du collège des Grands-Champs de Poissy, a été condamné mercredi par la cour d’assises des Yvelines à dix ans de prison. Il a été reconnu coupable d’attouchements et de viols sur des adolescentes de son entourage.

Suite ...

Antiogre L’affaire des ballets roses

Share Button

A la fin de l’année 1958, une fille de quinze ans dénonçait un policier nommé Pierre Sorlut à un juge de la jeunesse. Elle disait qu’elle et d’autres filles avaient été recrutées par cet homme pour effectuer des danses pornographiques. Les démonstrations avaient été effectuées devant des personnalités cachées derrière des pseudonymes.

Suite ...

Charente Libre Versailles: le « marabout » soupçonné de viol sur deux filles de sa famille

Share Button

Il prétendait vouloir les désenvoûter: un homme de 38 ans a été mis en examen et écroué mardi à Versailles, soupçonné de viols et d’agressions sexuelles sur deux filles de sa famille.

Suite ...

Le Parisien Yvelines : Soupçonné d’agressions sexuelles, le fils du diplomate est relâché

Share Button

Une jeune fille de 16 ans a été agressée ce mardi après-midi dans les rues de Magnanville (Yvelines) par un adolescent de 14 ans. L’agresseur présumé est soupçonné d’avoir commis plusieurs faits similaires ces derniers jours dans les rues de cette commune proche de Mantes-la-Jolie.
Il avait été placé en garde à vue fin mai pour des faits similaires mais avait été rapidement relâché sur décision du parquet : son père exerce à l’ambassade du Congo en France et son immunité diplomatique protège les membres de sa famille.

Suite ...

Téléssonne Défenestration collective et cérémonie vaudou: Une ado en parle

Share Button

Titre d’origine: « Défenestration collective: Une ado en parle »

Une jeune essonnienne revient sur l’actualité qui a vu douze membres d’une même famille se défenestrer, à la Verrière dans les Yvelines

Suite ...

AFP / Le Journal de Saône-et-Loire La Verrière : trois mises en examen, la piste du diable s’estompe

Share Button

Trois personnes, dont l’homme qui dit avoir été pris pour le diable par ses proches, ont été mises en examen lundi dans l’enquête sur la famille qui a sauté par la fenêtre d’un appartement de La Verrière (Yvelines), provoquant la mort d’un bébé.
La fillette de quatre mois est morte suite à sa chute du deuxième étage d’un logement social de la commune aux petites heures de la matinée samedi, le parquet précisant que douze personnes avaient tenté de fuir par la fenêtre, et non onze comme il l’avait indiqué dans un premier temps.
«Il n’y aurait aucun lien avec la religion ni avec le satanisme», a d’emblée indiqué le procureur de la République Michel Desplan, lors d’une conférence de presse. Si les enquêteurs ont retrouvé des livres religieux dans l’appartement, cela «n’a rien d’exceptionnel pour une famille évangéliste», a-t-il insisté.
Cette piste du «diable» a été dans un premier temps avancée par le parquet sur la foi du témoignage de Francisco Constantin, l’homme qui a assuré aux enquêteurs avoir été pris pour Satan alors qu’il se rendait nu pour donner un biberon à un enfant. Selon lui, la famille l’aurait alors fait fuir avec un couteau, criant «on va te tuer, on va te tuer», le blessant à la main.
Mais ce scénario est battu en brèche par plusieurs autres témoignages «contradictoires» d’occupants de l’appartement, dont certains restaient hospitalisés samedi, a expliqué Michel Desplan. Ils tendent à renforcer la thèse d’une violente dispute familiale qui a dégénéré.
Selon eux, vers 4 heures du matin, Francisco serait entré dans une chambre de l’appartement où étaient regroupés ses trois belles-soeurs, un beau-frère et cinq enfants. «Armé d’un couteau», il les aurait «menacés et incités à sauter par la fenêtre», selon le procureur.
Une bagarre s’en serait suivi avec une belle-soeur, Eurydice, et un beau-frère, Benjamin Kawa.
«Dans une peur panique, poursuit Michel Desplan, les protagonistes de l’affaire auraient préféré quitter les lieux en sautant par la fenêtre. «L’une des belle-soeurs dont l’enfant se trouvait accroché à elle par un vêtement, aurait alors entraîné son enfant dans le vide, provoquant sa mort.
Cette version est notamment celle d’Eurydice et de Benjamin, qui ont été mis en examen pour «violences volontaires avec arme provoquant une ITT supérieure à huit jours».
Francisco a été mis en examen pour «coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner». Le parquet a requis le placement en détention de Francisco et de Benjamin et un placement sous contrôle judiciaire de la femme.
L’enquête sur cette affaire dont «on ne connaît pas l’entière vérité» selon Michel Desplan, a été confiée à la sûreté départementale des Yvelines ainsi qu’au commissariat d’Elancourt.
Elle devra notamment expliquer pourquoi, lors de cette soirée, auraient été prononcés selon des témoins des phrases à connotation religieuse, notamment par une femme qui venait de sauter : «Au nom de Jésus!» et «Remercions Dieu pour cette journée».

Suite ...

BFM Défenestrations: les versions divergent

Share Button

Au lendemain de la défenestration collective qui a coûté la vie à un bébé de quatre mois dans les Yvelines, la confusion demeure. Pour l’heure, deux versions avancées par les protagonistes s’opposent.

Suite ...

BFM Onze personnes blessées dans un rite vaudou

Share Button

Onze personnes se sont blessées après s’être défenestrées à La Verrière, dans les Yvelines, dans la nuit de vendredi à samedi. Elles pourraient avoir été victimes d’un rite vaudou qui aurait mal tourné.

Suite ...

JeanMarcMorandini « Les Infiltrés »/Pédophilie: Un élu des Yvelines sera jugé

Share Button

Un conseiller municipal du Mesnil-Saint-Denis, dans les Yvelines, dénoncé après l’enquête pour l’émission « Les infiltrés » de France 2, sera jugé vendredi devant le tribunal correctionnel de Versailles pour proposition sexuelle à une mineure, a-t-on appris de sources concordantes.

Suite ...

Le Nouvel Observateur Enquête  »Icebreaker » : arrestations en France

Share Button

Une vingtaine de cyberpédophiles ont été placés en garde à vue mercredi dans le cadre l’opération européenne « Icebraker », visant à lutter contre la pédopornographie.

Suite ...

L'Express L’encombrant « trésor » du préfet Prouteau

Share Button

L’ancien responsable de la sécurité élyséenne comparaît le 19 novembre pour avoir détenu deux documents secret défense

Parmi les milliers de documents ultraconfidentiels conservés par le préfet Prouteau dans un box de Plaisir (Yvelines), seuls deux lui vaudront d’être jugé le 19 novembre, à Versailles, pour « recel de documents présentant un caractère de secret de défense nationale ». Le 19 février 1997, le juge Jean-Marie Charpier perquisitionne le box de l’ancien patron de la cellule élyséenne, en présence d’un haut fonctionnaire de la DST, Jacky Debain. Ils découvrent un véritable capharnaüm, mêlant souvenirs personnels, objets divers – un gilet pare-balles, un revolver Manurhin, des pièces détachées de R 25 – mais, surtout, 8 cantines numérotées et verrouillées.

Suite ...