Extrait du livre de Cathy O’Brien: « L’Amérique en pleine Transe-Formation » – P 192

Share Button

cathy-o-brien-l-amerique-en-transformation.jpg « L’Amérique en pleine Transe-Formation »

Page 192

Conformément aux principes néonazis auxquels il adhérait, Byrd* « justifiait » les atrocités du contrôle de l’esprit par le fait qu’elles précipitaient l’humanité dans une évolution accélérée. La manipulation des religions de l’humanité était « justifiée » car elle entraînerait la « paix dans le monde » que prophétisait la Bible à travers le « seul moyen disponible » – le contrôle total de l’esprit par le Nouvel Ordre Mondial. « Après tout, proclamait-il, même le Pape et le prophète des mormons savent que c’est là l’unique chemin menant à la paix, et ils collaborent pleinement au Projet. »

Byrd « justifiait » pareillement mes persécutions en disant que : « Tu as de toute façon perdu l’esprit, et maintenant tu as au moins une destinée et un but qui sont miens. » L’implication de notre pays dans le trafic de la drogue, la pornographie et la traite des blanches était « justifiée » car elle nous permettait de « prendre le contrôle des activités illégales à l’échelle du monde » afin de financer le budget occulte d’activités secrètes susceptibles de « faire advenir la paix dans le monde à travers domination planétaire et contrôle absolu ». Il adhérait à la croyance que « 95 % de la population (mondiale) VOULAIENT être dirigés par les 5 % restants » et affirmait que cela pouvait être prouvé, étant donné que « ces quatre-vingt-quinze pour cent là NE VOULAIENT PAS SAVOIR ce qui se passait réellement au sein du gouvernement ». Byrd croyait, pour que ce monde survive, que l’humanité devait faire « un pas de géant dans son évolution en créant une race supérieure ». Pour créer cette « race supérieure », Byrd croyait aux préceptes des nazis et du Ku Klux Klan d’ »annihilation des races et cultures défavorisées » par génocide, afin de modifier la génétique et de multiplier « les plus aptes – les blonds de ce monde ».
En tant qu’audience (littéralement) captive de Byrd, j’absorbais des informations que les autres soi-disant cerveaux des coulisses du Nouvel Ordre Mondial n’auraient jamais révélées pour des raisons de sécurité. Mais Byrd me considérait comme « son » objet, une pièce du jeu qu’il pouvait déplacer dans sa vie de manière stratégique comme s’il faisait une partie d’échecs. Il me percevait comme étant totalement sous son contrôle et comme incapable d’être jamais sauvée, de survivre et de me réapproprier mon esprit et ma mémoire. Byrd aurait volontiers parlé à un poteau, et je remplissais ainsi pour lui le rôle de muette caisse de résonance.

* Il s’agit du Sénateur Byrd

__________________________________________________

Synthèse de sortie d’hôpital de la fille de Cathy O’Brien, Kelly

Cliquer sur l’image pour agrandir

kelly-o-brien-1.jpg

Extrait de L’Amérique en pleine transe-formation de Cathy O’Brien & Mark Phillips aux Éditions Nouvelle Terre (2013).
Commander:

http://www.editionsnouvelleterre.com/quat_transe.html

Laisser un commentaire