The Washington Post USA – Démantèlement d’un réseau de prostitution impliquant des adolescentes géré par un gang

Share Button

L’instigateur d’un réseau de prostitution, qui exploitait des adolescentes de l’État de Georgie et du Maryland, a été condamné à 25 ans de prison vendredi.

Une peine bien loin de celle escomptée par les procureurs qui avait demandé la perpétuité, mais une peine néanmoins importante pour un homme que le juge a considéré comme un « proxénète de bas étage ».

Le juge de la Cour de District américaine, Gerald Bruce Lee, a déclaré qu’une condamnation à perpétuité d’Edwin Barcus Jr. (27 ans), serait « tout simplement excessive », cependant il a noté la gravité du crime et les conséquences à long terme sur les adolescentes et les femmes qui avaient été prostituées.

Rappel des faits – ABC 7 News – 11 Janvier 2013

« La vie de ces femmes a été bouleversée de façon radicale, et aujourd’hui, je m’apprête à changer la vôtre », a dit le juge Lee à Barcus lors d’une audience au tribunal fédéral d’Alexandria.

Barcus, ainsi qu’un de ses proches, Joshua Dumas (21 ans), ont plaidé coupable en Mars pour exploitation de mineurs en bande organisée – un délit passible de 20 ans de prison minimum. Vendredi, Dumas a été condamné à 19 ans et 11 mois de prison, après avoir déduit le mois qu’il avait déjà effectué.

Au tribunal, ce dernier a présenté ses excuses aux victimes, à la Cour et à sa famille, en disant de son fils de 6 ans : « Je lui ai volé la chance d’avoir un père. »

Le procureur adjoint, Michael J. Frank, avait plaidé pour une peine à perpétuité à l’encontre de Barcus, soulignant que les dirigeants du réseau recrutaient des adolescentes issus de familles éclatées. « Ce sont victimes très vulnérables », a déclaré Frank.

Dans les documents judiciaires, les procureurs ont accusé Barcus et Dumas de prostituer au moins 7 filles et 23 femmes à travers sept États, dont la Géorgie, le Maryland et la Virginie. Ils ont fait la promotion de leurs services sur des sites Web, puis s’arrangeaient pour que les prostituées rencontrent des clients dans des hôtels, notamment le « Homestead Studio Suites » à Sterling, l’hôtel « Aloft » à Ashburn et le « Washington Dulles Marriott Suites » à Herndon.

« Ce trafic n’avait rien d’une opération de petite envergure, gérée par des proxénètes à temps partiel. […] C’était une entreprise bien gérée, financièrement lucrative, active dans plusieurs États, déménageant systématiquement afin de maximiser les profits et d’échapper à la police. », c’est ce que les procureurs ont stipulé par écrit.

Benjamin Kent, l’avocat de Barcus, a plaidé pour que le juge Lee condamne son client à la peine minimum de 20 ans, affirmant que ce dernier venait d’une « famille très mauvaise » et « qu’il ne savait pas à quel point c’était grave » d’entreprendre un tel réseau. Les membres de la famille de Barcus ont refusé tout commentaire après l’audience.

C’est la police du Comté de Fairfax qui a repéré le réseau en Décembre. Des agents d’infiltration avaient répondu à une annonce sur backpage.com et mis en place une opération d’infiltration à l’Hôtel « Hyatt House » à Herndon. Lors d’entretiens avec des prostituées et d’autres, les agents de police et le FBI ont vite compris qu’ils avaient à faire à une opération sophistiquée qui faisait transiter des prostituées adolescentes à travers plusieurs États.

Les enquêteurs ont découvert que Barcus et Dumas, tous deux originaires de l’État de Géorgie, recrutaient les adolescentes avec des promesses de romance et d’argent. Barcus et Dumas avaient régulièrement des relations sexuelles avec les filles d’après les dossiers judiciaires. Ils manipulaient les filles avec des drogues et de l’alcool et battaient celles qui n’obéissaient pas à leur règle selon laquelle « tout l’argent gagné par les prostituées appartenait au réseau ».

Deux autres individus ont été accusés d’avoir participé à ce trafic. L’étude de leurs cas est en cours.

http://img57.xooimage.com/files/4/e/e/blood-gang-member...-psd6759-37c9138.jpgLe groupe, qui a été affilié à une branche du gang des Bloods connu comme « le Cartel de Sang-Froid », s’est efforcé d’éviter toute détection. Barcus et Dumas avaient ordonné aux prostituées de suivre un ensemble de règles strictes – notamment de s’assurer que les clients n’avaient pas d’appareils d’enregistrement, ainsi que de ne jamais parler de sexe au téléphone. Il y avait également un adolescent caché dans la chambre d’hôtel, afin que ce dernier puisse surgir et se présenter comme le petit ami des jeunes prostituées si la police devait apparaître.

Les bénéfices ont été considérables. Selon les documents judiciaires, chaque prostituée pouvait obtenir jusqu’à 500 $ par jour, et le réseau a évité toute détection pendant plus de 5 ans. Le groupe a constaté que ses activités en Virginie du Nord avaient été particulièrement lucratives.

Barcus, sous le pseudo de « Boo », était le fondateur de ce réseau, et Dumas, surnommé « Hitman« , était un des dirigeant, c’est ce que les dossiers judiciaires montrent. Le procureur Neil H. MacBride a déclaré dans un communiqué que les peines prononcées contre les deux hommes « garantissaient le fait que ces derniers ne puissent plus nuire à nos filles et nos soeurs, et qu’elles serviraient d’avertissement clair pour tous ceux qui envisagent de s’engager dans ce crime ignoble. »

Traduction : Guilux

Note : Edwin Barcus Jr. faisait tatouer son pseudo sur le corps des filles. Certaines étaient âgées de 16 et 17 ans.

Liens :

http://www.fbi.gov/washingtondc/press-releases/2013/georgia-man-pleads-guilty-to-sex-trafficking-multiple-teen-girls-and-running-a-child-exploitation-enterprise
http://www.atlantadailyworld.com/201303124524/ADW-News/georgia-man-pleads-guilty-to-running-multi-state-child-sex-ring
http://www.wjla.com/articles/2013/01/police-bust-prostitution-ring-in-herndon–83981.html

L’affaire de 2012 avec les 5 membres du gang « The Crips » : http://articles.washingtonpost.com/2012-03-29/local/35447523_1_teen-prostitution-high-school-girls-gang-members

Laisser un commentaire