TRANSSEXUELS nos ENFANTS ?! Prochaine étape de la Théorie du GENRE !!! (Compilation)

Share Button

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=jzrVv1qNipA[/youtube]

Le Travesti auteur de « Mehdi Met du Rouge à Lèvres » intervient devant une classe de CM1 !!!
Lundi 3 février 2014, à l’Ecole élémentaire Marcel Lafitan, à Versailles, en classe de CM1, était « invité » à s’exprimer devant les élèves, David Dumortier.
David Dumortier est, pour le grand public, un parfait inconnu. Voici comment France Inter le présente :
« David Dumortier s’est tourné assez tôt vers le monde arabe et a longtemps travaillé dans le milieu psychiatrique. Il intervient aujourd’hui régulièrement en milieu scolaire. Un de ses livres a été publié avec le concours du Centre national du livre, où il a aborde les thèmes de l’homosexualité, du travestissement, ainsi que de l’indétermination sexuelle chez l’enfant et du transgenre. »
Voici comment France Culture le présente, à propos de son « livre » intitulé « Travesti » :
« Ce qui sembler gêner, chez les travestis, c’est la partie du mot qui dit  »trans ». En latin, ce qui traverse, qui va de l’autre côté. En l’occurrence, de l’autre côté du genre sexuel. Et le sexuel est ce qui panique le plus dans les sociétés occidentales. Il n’y a qu’à voir, en cet automne 2012, comment le projet de loi sur le mariage gay crée la terreur et la haine des représentants … »
Les parents d’élèves de l’école élémentaire Lafitan sont très en colère, pour, au moins, deux raisons majeures :
Les parents n’ont pas été informés de la venue de David Dumortier, ni d’ailleurs du sujet de son intervention en classe de CM1, qu’ils estiment, à bon droit et a minima, tout à fait déplacé
Apparemment, la directrice et l’institutrice ont été mises devant le fait accompli et obligées, par leur hiérarchie, de recevoir David Dumortier. D’où la question : qui a pris la décision d’inviter David Dumortier en classe de CM1 ?
Addendum : cela fait longtemps que David Dumortier intervient devant des enfants de classe de primaire. Cet article montre que, déjà, l’an passé, il était intervenu devant cinq classes élémentaires de Bourges, composées d’élèves âgés de neuf à onze ans. Parents, sachez le.
http://lesalonbeige.blogs.com/my_webl…

LE MENSONGE DE VINCENT PEILLON SUR L’ENSEIGNEMENT DE LA THÉORIE DU GENRE (source : Salon Beige)
Inquiet de l’écho reçu par l’initiative de Farida Belghoul invitant les parents à retirer leurs enfants de l’école un jour par mois pour protester contre l’enseignement de la théorie du genre, Vincent Peillon a lancé aujourd’hui une contre-offensive médiatique, pour stopper ce qu’il appelle une « rumeur mensongère ».
L’Observatoire de la théorie du genre réplique :
« On ne peut que constater que Najat Vallaud Belkacem, ministre déléguée aux droits des femmes, Christiane Taubira, ministre de la justice et Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, ont commandé des études et des rapports à des « militants » qui s’inspirent des théoriciens les plus radicaux de la théorie du genre.
Dans la diffusion de cette « théorie », l’Éducation nationale joue un rôle moteur avec plusieurs dispositifs, comme :
– Le dispositif « ABCD de l’Égalité ».
– L’expérimentation, soutenue par Najat Vallaud Belkacem, de crèches neutres s’inspirant de la crèche Egalia à Stockolhm.
– La généralisation de l’éducation sexuelle à l’école pour tous les élèves à partir de 6 ans. Le ministère allant jusqu’à recommander la participation en classe d’intervenants issus d’associations clairement militantes.
– La promotion faite par Vincent Peillon, dans une circulaire adressée à l’ensemble des recteurs le 4 janvier dernier, de l’association « Ligne Azur » qui intervient auprès des enfants notamment sur la question de l’identité sexuelle et l’identité de genre en affirmant sur ses supports pédagogiques : « que l’identité de genre c’est le sentiment d’être un homme ou une femme. Pour certains, le sexe biologique coïncide avec ce ressenti ». Sic !
– La diffusion dans le cadre du programme « École et cinéma » du film militant « TOMBOY », où l’on invite des enfants de CE2, CM1, CM2 à s’identifier à une petite fille qui se fait passer pour un petit garçons.
– Les recommandations du principal syndicat d’enseignants du primaire d’utiliser en classe des livres « non-genrés » comme « Papa porte une robe ».

 

Trouvé sur: http://croah.fr/videos/trans-sexuels-nos-enfants-horreur-de-la-theorie-du-genre/

Laisser un commentaire