« Sept à la maison » – Stephen Collins (Eric Camden) reconnaît des actes pédophiles

Share Button

Stephen Collins, l’acteur qui interprétait le bon père de famille dans la série Sept à la maison, a révélé à son ex-femme qu’il était pédophile. Cet aveu a été enregistré et la bande est actuellement entre les mains de la police, révèle TMZ.

L’histoire est sordide. En 2012, peu avant son divorce avec l’actrice Faye Grant, l’acteur Stephen Collins et cette dernière étaient suivis par une thérapeute de couple. Et c’est lors d’une de ces séances que l’interprète d’Eric Camden dans la série Sept à la maison a avoué avoir agressé et molesté de jeunes enfants et des jeunes filles mineures, rapporte TMZ. Avant la séance, Stephen Collins avait parlé à sa femme d’une liste et d’une révélation. Ce qui a convaincu son ex-femme d’aller chez un thérapeute.

Ce qu’il ne savait pas en revanche, c’est que son ex-femme a enregistré la séance de thérapie et, comme la loi californienne l’autorise, cette bande-son pourrait servir de preuves contre Stephen Collins. Sur la bande-son, on entend l’acteur répondre aux questions de la thérapeute, des questions précises qui évoquent diverses agressions sexuelles contre de jeunes femmes mineures dont une parente de sa première femme, alors âgée de 11 ans.

« J’ai pris la main de cette jeune fille et je l’ai posée sur mon pénis »

Stephen Collins raconte qu’il a « pris la main de cette jeune fille et je l’ai posée sur mon pénis ». Et cela s’est produit à plusieurs reprises lorsqu’elle avait entre 11 et 13 ans. Son ex-femme lui demande s’il « a eu une érection suite à ce geste ». Ce dernier reconnaît alors « partiellement ». Puis, il mentionne deux autres jeunes filles âgées d’une douzaine d’années : une vivant à New York et l’autre à Los Angeles. En ce qui concerne la jeune fille de Los Angeles, Stephen Collins confesse qu’il a tenté de s’excuser auprès de sa victime des années après.

Pour l’heure, l’acteur est visé par une enquête de police à New York pour « contact sexuel inapproprié avec des mineurs ». Il y a « au moins trois victimes » répertoriées. La première victime new-yorkaise de Collins, parente de sa première femme avait signalé l’agression sexuelle en 2012 et l’acteur pourrait être poursuivi car le délai de prescription s’applique, toujours selon TMZ, à la date de la déposition. Contacté par le site d’information, l’agent de Stephen Collins n’a pas souhaité commenter cette affaire.

Source: http://www.metronews.fr/people/sept-a-la-maison-stephen-collins-eric-camden-reconnait-des-actes-pedophiles/mnjg!VNWrc6PPopyDM/

Trouvé sur: https://fr-fr.facebook.com/wantedpedo1

Laisser un commentaire