affiche_21_nov_2015

PEMREF Les Arts Martiaux se mobilisent contre les violences Intrafamiliales (Valence – 21 Novembre 2015)

Share Button

 Communiqué de Presse PEMREF:

Madame, Monsieur
Le 21 novembre 2015, nous organisons une journée contre les violences intrafamiliales, en partenariat avec :
* des clubs d’Arts Martiaux : Karaté Do Shotokai Valence, Viet Vu Dao Valence, Ken Shin Kan Valence, Ecole Krav Maga 26/07, Bunjikan Satori Dojô.

*l’Association LADYS ACTION de Valence,

*le Clown CASSOU Doctor du Rire, Gérard Régal,

* Association My Art (peinture)

 

Déroulement de la journée :
de 14h à 17h30 : stands des clubs d’arts martiaux et des associations, animations, tombola, démonstrations

de 19h30 à 22h : spectacle d’arts martiaux et tirage de la tombola.

Nous avons l’honneur d’accueillir pour cette journée, Jonathan Delay, (victime d’Outreau).

La journée aura lieu au Palais des Sports Pierre Mendès France.

« Les Arts Martiaux se mobilisent contre les Violences Intrafamiliales, Soyez nombreux à nous rejoindre pour vivre ensemble cet évènement ».

L’Association PEMREF (Parents-enfants Maltraités-Renouveau et Espérance pour les Familles) est reconnu par le Haut Commissariat des Droits de l’Homme (ONU) et le Sénat.
Notre association a des statuts internationaux (voir documents ci-joints).
Nous luttons contre toutes les violences intrafamiliales : enfants maltraités, violences conjugales (femmes et hommes), droits des grands parents.
L’originalité de PEMREF est d’accompagner les victimes de violences intrafamiliales sur un territoire donné en coordination avec tous les acteurs socio-judiciaires.

La particularité de l’association PEMREF est de combattre les dysfonctionnements socio-judiciaires et pour cela d’accompagner les victimes dans ces procédures (Appel, Cour Européenne des Droits de l’Homme, ONU).

en France, 3 enfants meurent par jours de maltraitances, 1 femme toutes les 36heures, 40% des hommes subissent des violences conjugales et 2% d’entre eux meurent par an.

Les violences intrafamiliales peuvent être physiques mais aussi psychologiques, morales, économiques, aliénation, perversion.

Très souvent les victimes ont peur de porter plainte.

Dans tous les cas ceux sont les enfants à en subir les conséquences.

Le pervers narcissique manipule, détruit en se faisant passer pour la victime.

 

Je conclurai avec la devise de notre association : « Ce ne sont pas ceux qui font le mal qui rendent le monde insupportable mais ceux qui regardent et laissent faire ». A. Einstein

Mme JEAN Marjorie

06.89.82.62.83

marjorie.jean9@yahoo.fr

presidente.pemref@gmail.com

http://www.pierre-enfant-martyr.org

 

article-Colporteur-sur-le-21 nov 2015
affiche_21_nov_2015

Laisser un commentaire