RT Un chroniqueur s’en prend ouvertement à Daniel Cohn-Bendit sur NRJ12

Share Button

Martial, l’un des chroniqueurs de l’émission Mad Mag diffusée sur NRJ12, s’en est ouvertement pris à Daniel Cohn-Bendit. Alors que l’équipe évoquait le sketch polémique des Guignols sur le Front national, le sujet a pris une autre tournure.

«Ce n’était pas prévu mais je le dis quand même. Daniel Cohn-Bendit a quand même écrit un livre [Le Grand Bazar, paru en 1975] disant que c’était cool de se faire déshabiller par des petites filles de 2 ans . Donc, il ira donner des leçons à quelqu’un d’autre», a-t-il déclaré après la diffusion d’un extrait de l’émission Le Grand Journal de Canal Plus où Daniel Cohn-Bendit avait qualifié de «pas drôle» le sketch sur le Front national (FN) des Guignols de l’Info.

Quelques minutes plus tard, l’animatrice fut contrainte de demander au chroniqueur des excuses publiques. «Petit mea culpa. On avait dit qu’on parlerait de tout et de rien et aussi de politique mais sur un ton léger. Et là, mon ami Martial, vous avez commis une petite erreur. Vous avez parlé d’un petit truc qui touche à la politique et vous avez été un peu trop loin», a expliqué Ayem Nour, présentatrice de l’émission. Un avis qui semblait loin d’être partagé par le principal concerné, qui a regretté ne pas avoir l’occasion de dire «la vérité » sur NRJ12.

Rappel:

« Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : ‘Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d’autres gosses ?’ Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même ».

« J’avais besoin d’être inconditionnellement accepté par eux. Je voulais que les gosses aient envie de moi, et je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi ».

D. Cohn-Bendit, Le grand bazar, 1975.

Laisser un commentaire