La Capitale.be La vie de Dutroux jouée au théâtre par des enfants: Jean-Denis Lejeune n’apprécie vraiment pas

Share Button

Peut-on faire mettre en scène, par des enfants, la vie de l’infanticide Marc Dutroux? L’homme de théâtre Milo Rau a décidé que oui. Les jeunes acteurs se sont glissés dans divers rôles: une victime, un policier, les parents d’une jeune fille tuée…

Les 7 petits comédiens ont une bonne bouille. Ils jouent en néerlandais, la pièce est sous-titrée en anglais et en français et est actuellement jouée au théâtre Varia dans le cadre du Kunstenfestival. Son titre: «Five easy pieces». L’histoire? Celle de Marc Dutroux. Les critiques des spécialistes sont plutôt positives. «C’est très respectueux», nous dit notre collègue du Dag Allemaal, «même si certaines scènes vont assez loin. J’ai été un peu marqué quand on voit une enfant jouer Sabine Dardenne, dans une cage reconstituée, qui est en train d’écrire une lettre à ses parents. À un moment, une voix lui dit de se déshabiller un peu plus.»

Aucun des enfants n’interprète Dutroux mais l’un joue un policier, un autre Sabine Dardenne, deux autres sont les parents Lejeune…

Plus que la vie de Dutroux, l’auteur, engagé politiquement, veut, dit-il, parler de la société belge. «Le choix des enfants a été longuement pensé par Milo Rau», nous dit l’attachée de presse du festival, Johanne De Bie, «parce qu’à travers eux, les adultes comprennent mieux le phénomène de la manipulation».

«C’est un peu tordu et malsain comme idée»

Quand un journaliste flamand l’a appelé hier pour lui demander son avis sur la pièce et sur le fait que plusieurs spectateurs avaient quitté la salle en voyant cette petite fille de huit ans se déshabiller sur scène, Jean-Denis Lejeune a été choqué.

«Je me souviens qu’un Suisse m’a téléphoné il y a plusieurs mois», raconte-t-il. «Il voulait me rencontrer pour réaliser une pièce de théâtre sur l’affaire Dutroux. Il y a déjà eu des films, des livres… Je ne voyais pas l’intérêt de monter une pièce de théâtre en plus. Je lui ai donc répondu que ça ne m’intéressait pas. Et si je l’avais rencontré, cela aurait en quelque sorte cautionné son projet.»

Alors non seulement il a appris hier que la pièce s’était réalisée mais en plus, uniquement avec des enfants de 8 à 12 ans.

Encadré par un psy

Ainsi dans un entretien, Milo Rau explique que jouer Dutroux avec des enfants, n’est ni choquant, ni incompréhensible? Tout a été longuement préparé après un casting avec près de 100 enfants. «Notre équipe ne compte pas seulement deux personnes qui les encadrent, mais aussi une psychologue. Les parents ont été associés aux répétitions. Et nous avons pris contact avec les principaux intéressés de la véritable affaire Dutroux

Source :

Laisser un commentaire