(RTS) Les bébés volés du Sri Lanka, un scandale suisse

Share Button

Trafic de bébés volés, l’heure des comptes

Pendant longtemps, l’adoption internationale a fait l’objet d’odieux trafics : enfants volés, documents falsifiés, mères abusées… Ce business du bébé a enrichi des filières criminelles, alimenté par une forte demande occidentale auprès de pays pauvres et instables comme le Sri Lanka, le Brésil, le Liban, la Corée, etc. La Suisse y a participé, les autorités ayant choisi de fermer les yeux. Entre 1980 et 2000, près de 14’000 enfants étrangers ont été adoptés en Suisse. Aujourd’hui ils demandent des comptes.

Des milliers de bébés ont été volés ou vendus au Sri Lanka dans les années 1980. Le scandale éclabousse aujourd’hui la Suisse, où près de 750 petits Srilankais ont été adoptés, avec la complicité d’intermédiaires sans scrupules. Parfois, les bébés étaient subtilisés à leur mère, ou alors simplement achetés pour quelques dizaines de dollars. Aujourd’hui devenus adultes, les bébés du Sri Lanka exigent des comptes, de la part des autorités suisses par exemple, qui ont fermé les yeux.

Laisser un commentaire