disney

(Apar.Tv) La police vient d’arrêter 108 personnes dont 4 employés de Disney qui faisaient du trafic d’êtres humains

La police démantèle un vaste réseau de trafic d’êtres humains à Disney World, des pédophiles sont arrêtés.

Le shérif du comté de Polk, Grady Judd, a annoncé mercredi l’arrestation de 108 personnes dans le cadre de l’opération « March Sadness 2 », une opération d’infiltration de six jours qui visait les pédophiles travaillant à Disney World, en Floride.

Lire aussi : De YouTube à Disney, les scandales pédocriminels s’enchaînent

L’un des employés de Disney était un homme de 27 ans qui travaillait comme maître-nageur au Polynesian Village Resort de Disney World, a indiqué M. Judd.

Le pédophile présumé a envoyé des images sexuelles de lui-même et des messages sexuels explicites à un détective sous couverture qui se faisait passer en ligne pour une jeune fille de 14 ans, a indiqué M. Judd.

Rapport de NBC6 : Un autre employé de Disney arrêté est un homme de 24 ans qui travaillait au Cosmic Restaurant. Les autres employés de Disney arrêtés étaient un travailleur informatique de 45 ans et un développeur de logiciels de 27 ans, a déclaré Judd.

« Quatre arrestations de cette ampleur en une semaine, c’est tout simplement remarquable », a déclaré M. Judd lors d’une conférence de presse.

Dans le cadre de l’opération, les détectives ont identifié les prostituées qui publiaient des annonces en ligne ainsi que les « clients » qui recherchaient les prostituées en ligne.

Les détectives ont ensuite cherché à identifier et à libérer les victimes qui étaient contraintes de se prostituer ou de se livrer à la traite d’êtres humains, ou toute personne participant à la traite des victimes, a déclaré M. Judd.

Les détectives ont également identifié et enquêté sur les adultes qui se livraient à des communications sexuelles en ligne avec ceux qu’ils croyaient être des enfants, a déclaré Judd.

Lire aussi : De YouTube à Disney, les scandales pédocriminels s’enchaînent

Pour en sa voir plus, c’est ici.

 

Laisser un commentaire