MK-Polis Outreau 3 : Lorsque le « syndrome des faux souvenirs » refait surface pour couvrir la boîte de Pandore…

Share Button

Vendredi dernier s’est terminé à Rennes le procés Outreau 3, Daniel Legrand ayant été définitivement acquitté. Trois semaines de procès dont vous pouvez trouver le compte rendu au jour le jour ici ou ici.

Au-delà du verdict concernant Daniel Legrand et de l’affaire Outreau en elle-même, intéressons sur la manière dont la parole de l’enfant a été traitée durant ce procès qui a vu défiler plusieurs témoins dits « experts » ou spécialistes sur la question.

Les témoignages d’enfants victimes de pédocriminalité sont systématiquement attaqués et décrédibilisés afin de protéger ce qui semble aujourd’hui relever d’une véritable institution intouchable. L’enfant (ou l’adulte survivant) ne doit aucunement nuire au Réseau, donc il s’agit de démolir et décrédibiliser sa parole avant même qu’elle ne soit entendue. Ce procès Outreau 3 nous a démontré comment ce processus de lutte contre les témoignages dérangeants est systématiquement mis en oeuvre pour renforcer la chape de plomb couvrant la boîte de Pandore…

Lire la suite sur MK-Polis

Laisser un commentaire