amour-prisonnier

(Pedopolis) L’Amour Captif: une sculpture pédo-sataniste aux jardins des plantes de Paris ?

Share Button

Le vice est partout dans ce pays devenu poubelle … Même et surtout là où ne l’attend pas. Regardez attentivement cette sculpture du Jardin des plantes de Paris, que voyez-vous?

L'Amour_prisonnier_Félix_Sanzel
L’Amour captif – Félix Sanzel – Roseraie du Jardin des Plantes de Paris

Voyez-vous un petit ange, sanglé serré à un monolithe ? Voyez-vous un carquois dans son dos, qui pourrait laisser penser qu’il s’agit de Cupidon, l’ange de l’Amour ? Voyez-vous la gestuelle de cet ange qui pourrait laisser penser qu’il se débat et essaye de se délivrer ? Voyez-vous son regard inquiet ? Voyez-vous le visage sadique du buste qui prolonge le monolithe ? Voyez-vous les oreilles pointues de ce visage, qui pourraient laisser penser qu’il s’agit d’un démon ? Voyez-vous sa couronne de vigne qui pourrait laisser penser qu’il s’agit de Bacchus (Dionysos), « dieu » païen du vin et de ses excès, de la folie, de la démesure, du théatre, de la tragédie, et plus généralement symbole des orgies  …? (Dionysos est aussi le « dieu » de la végétation arborescente, doù la probable justification de sa présence au jardin des plantes) et de tous les sucs vitaux (sève, urine, sperme, lait, sang). Cupidon lui, a aussi pour attribut la fleur, d’où la probable justification de sa présence dans la roseraie du jardin des plantes).

Voyez-vous l’étoffe cachant le sexe de l’ange, et qui semble défier la gravité ? Pensez-vous que « l’artiste » par cette entorse aux lois de la physique, essaye de nous dire que cette étoffe n’a rien à faire là? Voyez-vous aussi la position de la main droite de l’enfant, contrainte, par rapport au corps présumé de l’adulte ?

Voyez-vous, dans une lecture allégorique, un symbole de la folie qui tiens captif un symbole de l’innocence ?  Voyez-vous, dans une lecture religieuse, un envoyé de Satan qui séquestre un représentant de la  pureté Divine? Ou voyez-vous plus simplement, dans une lecture terre à terre, un gros pervers qui s’apprête à commettre l’impensable sur un petit enfant nu et attaché… ?

Quelle est selon vous la perception de cette « oeuvre » pour  les centaines de milliers de visiteurs du jardin des plantes ? Que penser aussi de son emplacement dans la « roseraie » de ce jardin ? La rose n’est-elle pas, entre autres, le symbole d’un mouvement politique réputé pour son amour du sexe avec les enfants ?

Voyez-vous d’autres détails …? Par exemple, le carquois vide de Cupidon peut-il signifier qu’il est définitivement sans défense ? Pourquoi « l’adulte » n’a-t-il pas (besoin) de bras ? Ou que penser des deux colonnes qui cadrent la statue quand on la regarde bien de face ? Elles ne vous rappellent rien ? Que penser aussi des couleurs employées ou de la forme du monolithe dans la version statuette?  Que représente le visage masqué dans la variante de l’oeuvre ?

L'Amour_prisonnier_Félix_Sa

 

SONY DSC
Jakin & Boaz ?

l-amour-prisonnier260112-373m

 

421

amour-captif-sanzel

 


 

 Version statuette de « l’oeuvre »:

H3993-L43777583
Or (lumière) et noir (ténèbres)
H3993-L43777586
Une forme de cercueil …?

H3993-L43777584

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Une variante de « l’oeuvre »…:

amour captif

17521090_5_l

H3993-L43777581

Cette scène précède-t-elle celle du Jardin des plantes ? L’ange a encore des flêches dans son carquant et il est souriant. Il n’est pas encore attaché, et enlève (ou mets) un bandeau des yeux de ce qu’il a peut-être pris pour un noble chevalier, enore habillé, ignorant que derrière le masque ce cachait un démon … Que voyez-vous sur le casque ?  Sur le sommet un genre de sphinx ? Sous les trous des yeux, deux boucs de profil ?

casque-amour-captif

 

Une réflexion sur “ (Pedopolis) L’Amour Captif: une sculpture pédo-sataniste aux jardins des plantes de Paris ? ”

  1. Bon
    On s’excite dur sur des sculptures!
    Bande de guedins pervers.
    En fait vous êtes tous les mêmes dans la fachosphère hystérique, vous voyez des bites et des diables partout! ça vous excite hein bande de malades.
    Crapules malsaines que vous êtes, ennemis du peuple et contre-révolutionnaires.
    Beurk!

Laisser un commentaire