J’invite les 42 autres enfants d’Outreau victimes de viols à porter plainte pour que l’enquête soit réouverte (Jacques Thomet, 5 Novembre 2012)

Share Button

Vous avez été cinquante-quatre mineurs à Outreau dont les noms figurent dans les 30.000 pages du dossier judiciaire, que j’ai analysées, comme présumées cibles de viols, avant les assises de Saint-Omer (2004) puis de Paris (2005). Douze d’entre vous ont finalement été reconnus victimes à Paris, et indemnisés à hauteur de 30.000 euros (sauf un seul, qui n’a reçu que 10.000 euros).

Je vous invite, vous les quarante-deux autres enfants, devenus majeurs pour un bon nombre, à porter plainte puisque vous n’avez pas été convoqués aux assises.

Si un seul d’entre vous franchit le pas, il contribuera à la réouverture du dossier Outreau, cette fois au profit de tous les enfants, avec les indemnités de droit à la clef pour vous et ceux qui vous imiteront, aux dépens des violeurs toujours en liberté, que vous connaissez.

Au-delà de cette initiative révolutionnaire entre vos mains désormais, et grâce à elle, ce sont tous les petits Français aujourd’hui sodomisés ou contraints à des abus sexuels, soit 15.000 l’an dernier, qui pourront enfin être entendus et non plus traités de menteurs, comme vous tous l’avez été aux assises de Saint-Omer.

Vous avez jusqu’à vos 28 ans révolus pour que votre plainte soit entendue et suivie d’une enquête judiciaire (ce n’est qu’à partir de 2006 que les enfants violés depuis cette date peuvent porter plainte avant leurs 38 ans révolus).

Pour connaître déjà personnellement plusieurs d’entre vous, je sais votre volonté de tirer à jamais un trait sur votre martyre, comme s’il n’avait pas existé, pour tenter de vous reconstruire face à un ordre social qui ne vous a pas entendus.

Mais les temps ont changé. Le scandale d’Outreau constitue une véritable imposture, que je dénonce dans mon enquête, et dont j’attends la publication. Si vous lisez mon site, vous verrez combien monte la marée du dégoût sur les injustices commises contre vous et tous les enfants depuis 2005.

Chérif (ex-Kevin) Delay a montré la voie avec la récente publication de son livre « Je suis debout » (éditions Cherche Midi).

Si vous avez des doutes et préférez me contacter d’abord, faites-le ici en toute discrétion, même pour me dire que vous préférez jeter l’éponge, sur mon courrier personnel : [email protected] live.fr

Votre initiative va vous coûter, j’en suis persuadé, mais vous ne la regretterez plus quand vous en verrez les résultats, au profit de vous tous et de tous les petits, y compris les bébés violés, car cette ignominie continue aujourd’hui.

Jacques Thomet

Source: http://www.jacquesthomet.com/2012/11/05/pdophilie-jinvite-les-42-autres-enfants-doutreau-victimes-de-viols-porter-plainte-pour-dclencher-une-rouverture-de-lenqute/

 

Laisser un commentaire