62556a0a6f7ccc6e6a7a8951

(Business News) Soupçonné de viols sur mineurs, un maire apparenté LREM finit en détention provisoire

Le maire de Nazelles-Négron en Indre-et-Loire est incarcéré pour soupçon de viols sur de jeunes mineurs dont il avait la garde en tant que famille d’accueil entre 2013 et 2021. Il conteste les faits qui lui sont reprochés.

Le 11 avril, la presse régionale a révélé que le maire de la commune de Nazelles-Négron, Richard Chatellier, a été placé en détention provisoire le 8 avril pour des accusations d’abus sexuels sur mineurs.

L’édile, apparenté LREM, est accusé de «viols et agressions sexuelles sur mineures», précise France Bleu d’après le procureur de Tours Grégoire Dulin. La radio régionale précise que cet homme a été placé en détention à l’issue d’une garde à vue de 48 heures et une mise en examen pour «corruption de mineures et violences volontaires sur personnes vulnérables».

Des victimes présumées âgées de 13 à 17 ans

Cinq victimes présumées, qui vivaient à son domicile alors qu’il était avec son épouse famille d’accueil pour enfants placés, ont porté plainte contre lui. Les faits se seraient déroulés entre 2013 et 2021, précise France 3. Selon la chaîne de télévision, l’enquête a commencé à la fin de l’année 2021 et mené à l’interpellation de l’élu le 6 avril. Contacté par la Nouvelle République qui a révélé en premier cette affaire, l’avocat du maire Bertrand Ritouret a déclaré que son client «clame son innocence et conteste la totalité des faits» et que «la mise en examen ne préjuge de rien».

Les victimes présumées sont des jeunes filles et adolescentes âgées de 13 à 17 ans au moment des faits selon France bleu.

Laisser un commentaire