Archives pour la catégorie Hélène Romano

Psychologue

(Karl Zéro Absolu) La protection de l’enfance par Hélène Romano

Share Button

Hélène Romano démontre à travers un livre écrit en compagnie d’Eugénie Izard : « Danger en protection de l’enfance – Déni et instrumentalisations perverses », les risques de manipulation et de corruption qui existent dans des histoires d’abus sexuels et maltraitances envers les enfants.

Suite ...

(Livre / Alexandre Lebreton) MK – Abus Rituels Et Contrôle Mental – Outils de domination de la « Religion sans nom »

Share Button

perf6.000x9.000.inddPour la première fois dans le monde francophone, un livre tente d’explorer les sujets complexes que sont les abus rituels traumatiques et le contrôle mental qui en découle. Il s’agit ici d’approfondir la lourde question de la pédocriminalité élitiste, aussi appelée le pédo-satanisme.

Suite ...

(Livre / Collectif d'auteurs sous la coordination d’Hélène Romano & Eugénie Izard) Danger en protection de l’enfance – Dénis et instrumentalisations perverses

Share Button

La protection de l’enfance, en ce début de XXIème siècle, est marquée par une régression majeure.

L’évaluation du témoignage des enfants victimes de maltraitance conclut de plus en plus souvent au déni de la réalité de ces violences. Après la mode de l’aliénation parentale et des enfants menteurs, c’est désormais le règne des « faux souvenirs ». Les parents protecteurs se trouvent d’emblée suspectés d’instrumentaliser leurs enfants, et les professionnels, qui soutiennent l’enfant, d’être partisans ou partiaux ; pendant que les auteurs s’érigent en victimes.

Suite ...

LCP, ça vous regarde Pédophilie : le cardinal Barbarin dans la tourmente

Share Button

Les invités d’Arnaud Ardoin en débattent ce soir dans Ça vous regarde, de 19h30 à 20h30 sur LCP :

- Christine Boutin, Présidente d’honneur du Parti Chrétien Démocrate
- Pascale Tournier, journaliste à l’hebdomadaire La Vie
- Fabrice Guillermet, journaliste et écrivain, auteur de « Esprit de corps – L’Eglise face à la pédophilie » (éditions JC Lattès)
- Hélène Romano, docteur en psychopathologie, spécialiste des psycho-traumatismes

Suite ...

(Éditions Mélibée & Éditions Autrement dit) Lancement du livre de Mathilde Brasilier au Café des Éditeurs, avec Hélène Romano

Share Button

Lancement du livre de Mathilde Brasilier :
« Il y avait le jour, il y avait la nuit, il y avait l’inceste »
Editions Mélibée
Interview par Jean Lieffrig éditeur du CD audio du livre
de Mathilde Brasilier Editions  » Autrement dit  »
et intervention de Hélène Romano
(Docteur en psychopathologie clinique).
Les thèmes de l’inceste et de l’amnésie seront abordés.

Suite ...

(France 2, Toute une histoire) Outreau, inceste : cette enquête qui a bouleversé leur vie (avec Jonathan Delay, Mathilde Brasilier, Hélène Romano …)

Share Button

Sophie Davant  reçoit Jonathan Delay, fils de Thierry Delay et Myriam Badaoui, couple condamné dans l’affaire Outreau qui a défrayé la chronique judiciaire au début des années 2000.

Suite ...

Huffington Post D’Auschwitz à Outreau: la mémoire massacrée des enfants survivants (Dr Hélène Romano)

Share Button

Il y a tout juste un mois, la France commémorait le 70ème anniversaire de la libération des camps de concentration. Les cérémonies qui ont eu lieu à ce moment-là et les témoignages des survivants (tous enfants à cette période), pourraient laisser penser que parler de l’holocauste a toujours été possible. Ce serait une erreur. À la libération des camps, la majorité des déportés a été condamnée au silence, non seulement en raison de leurs propres difficultés à se dégager de l’indicible de ce qu’ils avaient subi mais surtout parce que personne ne voulait entendre ces récits de l’horreur.

Suite ...

Huffington Post « A mort le juge ! » : à qui profite le « bashing » du juge Burgaud ? (Par Hélène Romano)

Share Button

Depuis quinze jours les assises de Rennes jugent Daniel Legrand, mis en cause dans des faits de viols présumés quand il était mineur. Et depuis quinze jours, nous constatons dans les médias la même omniprésence médiatique des avocats de la défense qui, à grand renfort de mises en scène théâtrale, répètent inlassablement la stratégie qui leur a permis d’obtenir lors du procès en appel de Paris l’acquittement de la plupart de leurs clients (après l’intervention hors de tout respect des procédures, du Procureur général Yves Bot présentant en conférence publique ses excuses aux mis en cause avant même le rendu du délibéré du jury de la Cour d’assises le lendemain).

Suite ...

Outreau une mise au point Outreau 3 (Jour 5) Compte rendu de l’audience du Mardi 26 Mai 2015

Share Button

Ce mardi matin, il y avait comme une ambiance de fête de famille au procès de Daniel Legrand: on se salue longuement entre confrères journalistes, les avocats de défense saluent chauement leurs porte plumes, et Daniel Legrand serre la main aux journalistes puis à ses avocats. Il faut dire que tout le monde se connaît à force.

Suite ...

Pedopolis Outreau 3 (Jour 5) Audition de Hélène Romano sur la mémoire traumatique

Share Button

Un être humain a un psychisme qui, grâce aux interactions extérieures, au fur et à mesure de sa vie, va construire une confiance en lui et en l’autre, qui va l’aider au cours de sa vie.

Suite ...

LCP, ça vous regarde Outreau III : le procès de la dernière chance ?

Share Button


Ça Vous Regarde – Le débat : Outreau III : le… par LCP

« Je sais qu’il était là » : cette parole ambigüe de Jonathan Delay, l’un des enfants reconnus victime d’Outreau, replonge la France dans la perplexité. Elle interroge l’innocence de Daniel Legrand fils, qui pourtant faisait pourtant partie des 13 acquittés de l’Affaire d’Outreau.

Suite ...

I>télé Témoignage de Jonathan Delay et mémoire traumatique (Hélène Romano)

Share Button


Témoignage de Jonathan Delay et mémoire… par JaneBurgermeister

Se déroule actuellement à Rennes le « troisième procès d’Outreau » mettant en cause Daniel Legrand fils, un des acquittés. Jonathan Delay, un des enfants reconnu victime à l’époque du premier procès d’Outreau devant la Cour d’assises de Saint-Omer, revient aujourd’hui pour témoigner. Suite à son audition du 20 mai, il a été attaqué sur le manque de précisions concernant ses souvenirs d’abus sexuels, remontant à sa petite enfance. Le juge et la défense ont beaucoup insisté (à juste titre) sur la notion de souvenirs, en abordant la question comme s’il s’agissait de « souvenirs de vacances ». Malheureusement, personne n’était là pour venir expliquer devant la Cour le fonctionnement des mémoires traumatiques. Jonathan parlait bien de flashs, d’images, mais il a évidemment du mal à reconstituer un déroulement chronologique d’une scène en particulier car il s’agit d’un véritable puzzle mémoriel, et il semblerait que la défense, le juge et même la partie civile ignorent totalement cette facette du fonctionnement de la mémoire. Les avocats de Jonathan auraient éventuellement pu le soutenir en mettant en avant cette notion de mémoire traumatique, pouvant remonter des années plus tard sous forme de flashbacks avec des images et non forcément une scène de vie entière. Jonathan a déclaré: « je parle d’images que j’ai dans la tête, je ne parle pas de souvenirs », ou encore : « Présentez-moi la personne qui me permet d’aller dans mes souvenirs, moi, j’en suis incapable. »

Suite ...